Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chloé
Bourrin!!!


Nombre de messages : 489
Promo : M1 Histoire contemporaine
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard   Sam 4 Mar - 7:44

Le Télégramme (Bretagne)
Informations locales, mardi 28 février 2006
Région de Brest
Segalen : le doyen interpellé après le vote d'une motion
« Dans un article du Télégramme de Brest daté du 24 février, nous pouvons lire que "le conseil de faculté, réuni hier après-midi, a adopté une motion visant à dénoncer la violence de l'intervention par voie de presse du professeur Fabrice Bouthillon, maître de conférence en histoire contemporaine à l'UBO", explique Christophe Blanchard. Certains étudiants, qui ont fait le pari d'adopter une attitude apolitique dans ce blocus qui frappe aujourd'hui la faculté Victor-Segalen, s'interrogent et s'inquiètent sur cette "motion" dont il n'est fait nulle mention dans la décision du conseil d'UFR Lettres et Sciences humaines du 23 février ».
« Sur la forme ou sur le fond ? »
« Si cette motion a effectivement été votée, poursuit l'étudiant, signifie-t-elle que tout dissident, tout contestataire aux AG quotidiennes (mais non représentatives puisque non élues) soit automatiquement soumis aux gémonies de l'institution ? Tout comme ces AG étudiantes, qui se veulent des lieux de débats, nous pensons que M. Fabrice Bouthillon a, lui aussi, estimé que la presse (et notamment le courrier des lecteurs) était susceptible d'en être un, tout aussi légitime. Est-ce le fond de son propos qui est aujourd'hui condamné ou la forme ? S'il s'agit du fond, je vous prie M. le doyen, de nous sanctionner à notre tour car nous y adhérons en grande partie. La violence instaurée par les barrages et les filtrages effectués, suivant des critères totalement arbitraires, apparaissent à beaucoup comme une véritable agression symbolique, à défaut d'être physique ».
« Et la liberté d'expression ? »
« Si c'est la forme qui est condamnée, c'est-à-dire un courrier des lecteurs, là encore nous souhaiterions avoir quelques explications : en effet, la liberté d'expression fait partie des droits fondamentaux de notre démocratie. Fabrice Bouthillon a eu le mérite de positionner sur la place publique un débat actuellement monopolisé par les partisans d'un blocus unilatéral. Ces propos semblent aujourd'hui sanctionnés par le conseil de faculté. Pourquoi ? Une réponse par voie de presse aurait eu le mérite d'éclaircir aux yeux de tous (partisans et opposants au blocus) la position exacte des responsables de la faculté Victor-Segalen. Au lieu de cela, nous assistons aujourd'hui à une motion de "dénonciation" prise dans la confidentialité d'un conseil d'UFR exceptionnel. Pour une meilleure compréhension de cette décision, qui ressemble à une sanction, nous souhaiterions que vous puissiez nous donner quelques éclaircissements (...) ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elussegalen.canalblog.com
Chloé
Bourrin!!!


Nombre de messages : 489
Promo : M1 Histoire contemporaine
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard   Sam 4 Mar - 8:11

je ne sais pas si l'auteur parcourt ce site et je ne suis pas le doyen mais j'étais au conseil de fac donc je vais donner quelques eclaircissements. Je parle en mon nom et non en celui du doyen.

Chloé a écrit:

« Dans un article du Télégramme de Brest daté du 24 février, nous pouvons lire que "le conseil de faculté, réuni hier après-midi, a adopté une motion visant à dénoncer la violence de l'intervention par voie de presse du professeur Fabrice Bouthillon, maître de conférence en histoire contemporaine à l'UBO", explique Christophe Blanchard.
Certains étudiants, qui ont fait le pari d'adopter une attitude apolitique dans ce blocus qui frappe aujourd'hui la faculté Victor-Segalen, s'interrogent et s'inquiètent sur cette "motion" dont il n'est fait nulle mention dans la décision du conseil d'UFR Lettres et Sciences humaines du 23 février ».

- Je pourrais peut être arreter l'explication a cette phrase : "le conseil de fac dénonce la VIOLENCE DES PROPOS" voilà c'est ca le texte et ca dit bien ce que ca veut dire...
- La politique est la vie de la cité, prendre position dans la presse n'a rien d'une attitude "apolitique"
- De quelle décision du conseil de fac est-il question ? Si c'est celle qui interdit l'exam du samedi comme je le pense, pourquoi y serait-il fait mention de la motion ? Elles sont deux choses différentes et une décision n'est pas un compte-rendu. Il se passe beaucoup beaucoup lus de choses au conseil de fac (4h de réunion jeudi dernier !) et bien d'autres décisions ont été prises.

Chloé a écrit:
« Si cette motion a effectivement été votée, poursuit l'étudiant, signifie-t-elle que tout dissident, tout contestataire aux AG quotidiennes (mais non représentatives puisque non élues) soit automatiquement soumis aux gémonies de l'institution ? (...)

Non mais ca va pas la tête ? Ce n'est pas la pensée de Mr Bouthillon qui a été dénoncée mais sa forme. Dire d'une partie des étudiants qu'ils ont le "gout de la dictature et la haine de la liberté" c'est violent !!! depuis quand y aurait-il une police politique a la fac ???

Chloé a écrit:

Est-ce le fond de son propos qui est aujourd'hui condamné ou la forme ? S'il s'agit du fond, je vous prie M. le doyen, de nous sanctionner à notre tour car nous y adhérons en grande partie.

Mr Bouthillon n'a absolument pas été sanctionné ! Le conseil de fac a pris position parce que dans ce fameux "courrier des lecteurs", il le prenait quasiment a témoin. Il a dénoncer je me répète "la violence des propos", c'est a dire ni le fond, ni le fait de s'exprimer dans la presse. La fac ne peut pas accepter qu'on fasse passer 15°/° environ de ses étudiants pour des fascistes !


Chloé a écrit:

« Si c'est la forme qui est condamnée, c'est-à-dire un courrier des lecteurs,

C'est effectivement la forme qui est dénoncée et pas "condamnée, mais pas le fait que ca soit un courrier des lecteurs, simplement le vocabulaire.

Chloé a écrit:

Une réponse par voie de presse aurait eu le mérite d'éclaircir aux yeux de tous (partisans et opposants au blocus) la position exacte des responsables de la faculté Victor-Segalen.
Au lieu de cela, nous assistons aujourd'hui à une motion de "dénonciation" prise dans la confidentialité d'un conseil d'UFR exceptionnel.

- Le conseil de fac n'écrit pas d'articles dans le journal. Il vote des décisions ou des motions qui sont relayées ou pas par la presse.

- Le conseil de fac du 23 février n'avait rien d'exceptionnel, il était prévu depuis 3 mois et avait bien d'autres points à l'ordre du jour (une dizaine en fait). Christophe Blanchard est, d'après un autre article, un élu doctorant, c'est dommage de connaitre si peu le fonctionnement de la fac... Pour ce qui est de la confidentialité, les débats seront rendus publics, comme a chaque fois par le biais du compte-rendu affiché près de la BU, mais un compte rendu ca prend du temps quand la réunion dure 4 heures...si c'est ca la "confidentialité" tous les conseils d'UFR sont exceptionnels puisqu'aucun n'est public...

Si le conseil de fac a adopté cette motion c'était, à la base, dans un souci d'apaisement, pour que les grevistes comme les non-grevistes sachent que l'opinion de Bouthillon n'engageait que lui. C'était aussi parce que cet article, tout comme celui que je cite d'ailleurs, et l'attitude de Mr Bouthillon en général jetait de l'huile sur le feu et encourageait les étudiants à s'affronter ce qui n'était pas le cas avant son article. On a connu a segalen des conflits autrement plus violents et son courrier était, au moins prématuré vu la façon dont ca se passait jusque là.
Quand a l'interdiction de l'examen du samedi elle a été décidé dans un souci de sécurité, son article et ses propos dans le hall de la fac ont visiblement échauffé les esprits et on risquait une confrontation.
Cet article sombre véritablement dans la paranoia, Mr Bouthillon en résistant opprimé et muselés par un régime universitaire totalitaire ?arf... On nage en plein délire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elussegalen.canalblog.com
Igor
Posteur débutant


Nombre de messages : 25
Promo : M1 Adm. Pub.
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard   Sam 4 Mar - 12:57

Chloé a écrit:
Cet article sombre véritablement dans la paranoia, Mr Bouthillon en résistant opprimé et muselés par un régime universitaire totalitaire ?arf... On nage en plein délire...

C'est plutôt ton interprétation qui est délirante.
A aucun moment Christophe Blanchard n'a sombré dans le manichéisme que tu sembles lui prêter. Toutefois le mieux serait qu'il vienne lui-même défendre son point de vue.

Autre chose: tu inverses l'ordre des choses en accusant Fabrice Bouthillon de "jeter de l'huile sur le feu", "d'encourager les étudiants à s'affronter" (sic) et "d'échauffer les esprits". Ce qui pose problème à la base, c'est le blocus et les méthodes des grévistes, pas l'attitude de Fabrice Bouthillon qui est une conséquence de ce blocus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé
Bourrin!!!


Nombre de messages : 489
Promo : M1 Histoire contemporaine
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard   Sam 4 Mar - 18:51

C'est clair que ce serait mieux qu'il en parle lui-m^me, j'espere le voir a la rentrée mais en attendant il pose des questions que beaucoup se posent apparement donc j'y réponds partiellement.
C'est quand même hyper grave de penser qu'il pourrait y avoir des sanctions contre les étudiants non-grevistes ! C'est absolument impossible...
Je suis d'accord avec toi le "probleme" de départ est le blocus, mais le fait est que jusqu'à son article ca se passait plutot calmement (la je veux pas défendre le principe du blocus mais je constate que c'était serein)
Et a partir de son article, on avu par exemple des gens qui doivent passer les blocus sans probleme (l'IPAG par exemple je pense que tu y es aussi...) arriver au barrage et au lieu de simplement le dire insulter directement les grevistes au nom de l'article de Bouthillon. C'est de ca que je parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elussegalen.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard   Aujourd'hui à 5:47

Revenir en haut Aller en bas
 
courrier des lecteurs (?) de Christophe Blanchard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le courrier des lecteurs de Télérama
» Sommaire complet de TRADITION MAGAZINE n°226
» Réagir contre l'article sur le foie gras
» «Au fond, la gauche pense que les électeurs du FN sont stupides» Christophe Guilluy sur Slate.fr
» la poësie de christophe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Débats & Réunions :: Débat sur l'actualité-
Sauter vers: