Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Peter McCalloway
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mar 11 Avr - 21:11

C'est bien compliqué tout ça, je préfère La vie de Brian . C'est pour moi la meilleure reconstitution de la vie de Jésus. (même un cardinal français l'avait admis au moment de la sortie de la Passion du Christ) Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB
avatar

Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 1:59

Et si Jesus n'avait pas existé? Et si Dieu n'exisait? Et si la/les religions etait unique et que toutes ces écoles n'etaient là que pour une question de pouvoir, et qu'elles ne servaient qu'a brider l'evolution durant des siecles et créer des petites guerounettes de relegions Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
corinne
Invité



MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 2:14

si dieu est mort on a toujours la télé comme opium du peuple et là je ne me fait pas de soucis elle existe :cyclops:
Revenir en haut Aller en bas
ego_sum_qui_sum
Nouveau posteur
avatar

Nombre de messages : 7
Promo : M1 philo
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 3:02

Snoopy a écrit:
Et si Jesus n'avait pas existé? Et si Dieu n'exisait? Et si la/les religions etait unique et que toutes ces écoles n'etaient là que pour une question de pouvoir, et qu'elles ne servaient qu'a brider l'evolution durant des siecles et créer des petites guerounettes de relegions Smile


- -"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB
avatar

Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 3:25

Oui? Quelque chose de plus compréhensible à dire? Allez j'admet, pour dieu et jesus je m'excuse, je peux comprendre que tes croyances soient génées par ce cie Smile...

mais contesterais tu le reste aussi? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
David Masson de Roscoat
Amiral-major du bisounours power
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:41

Héliogabale a écrit:
Pour quelle cause? Je dirais la philosophie zen. Je te renvoie au livre "Le zen en guerre".
Je ne me souviens plus de l'auteur. Bref, un raisonnement à peu près aussi contradictoire que celui qui a mené les templiers sur la route de Jérusalem...
Quoique, le raisonnement japonnais était presque sensé...enfin certains aspects...

Hum, pas tout à fait d'accord. C'etait à l'époque tout un état d'esprit qui menait le peuple à l'effort de guerre, pas uniquement le Zen. Je pense que la propagande gouvernementale avait une prise bien plus conséquente.


Snoopy a écrit:
brider l'evolution

Tu crois vraiment à l'évolution ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB
avatar

Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:42

je parlais des evolutions scientifiques et sociales Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
David Masson de Roscoat
Amiral-major du bisounours power
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:45

Oui, je maintiens ce que j'ai dit, y crois-tu vraiment ? C'est un concept plutot désuet, non, périmé depuis la fin du XIXème siècle, si je ne m'abuse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB
avatar

Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:46

bon je vais reformuler Razz

L'église à brider les avancés scientiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
Apollodore
Magister Bourrinorum
avatar

Nombre de messages : 966
Age : 45
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:47

Snoopy a écrit:
bon je vais reformuler Razz

L'église à brider les avancés scientiques
Scientiques? Ca c'est sûr… Bon, en fait, non, mais je vais pas en faire un vélo…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB
avatar

Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:48

Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
Apollodore
Magister Bourrinorum
avatar

Nombre de messages : 966
Age : 45
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 10:51

en gros les avancées scientifiques de la renaissance tirent leur origine des débats entre théologiens du 13e-14e, et même si l'institution vaticane a tout fait pour retarder le mouvement, ce sont bien des moines chrétiens qui ont rendu possible les "avancées scientiques". Ensuite, ces avancées sont plus techniques que scientifiques, du moins dans leurs résultats et leurs critères de scientificité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 11:28

Snoopy a écrit:
Et si Jesus n'avait pas existé? Et si Dieu n'exisait? Et si la/les religions etait unique et que toutes ces écoles n'etaient là que pour une question de pouvoir, et qu'elles ne servaient qu'a brider l'evolution durant des siecles et créer des petites guerounettes de relegions Smile

Jésus a existé. Les sources administratives romaines le confirment. Il a bien existé, il a bien été fils de charpentier et il est bien mort sur la croix pour avoir été considéré comme "roi des juifs" (d'où le fameux INRI écrit sur les croix : Jésus de Nazareth, Roi des Juifs).
Si Dieu a existé, ben là, le débat peut être long, me semble-t-il...ou tourner court!

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 11:40

David Masson de Roscoat a écrit:
Héliogabale a écrit:
Pour quelle cause? Je dirais la philosophie zen. Je te renvoie au livre "Le zen en guerre".
Je ne me souviens plus de l'auteur. Bref, un raisonnement à peu près aussi contradictoire que celui qui a mené les templiers sur la route de Jérusalem...
Quoique, le raisonnement japonnais était presque sensé...enfin certains aspects...

Hum, pas tout à fait d'accord. C'etait à l'époque tout un état d'esprit qui menait le peuple à l'effort de guerre, pas uniquement le Zen. Je pense que la propagande gouvernementale avait une prise bien plus conséquente.


Snoopy a écrit:
brider l'evolution

Tu crois vraiment à l'évolution ? Shocked

Je n'ai pas dit le contraire. Ce que je voulais dire (enfin si je me souviens bien de mes vagues connaissances sur l'Histoire du Japon, la contempo, c'est pas ma spé. en fait çà me gonfle la plupart du temps) c'est que la philosophie zen a été utilisée, instrumentalisée par le gouvernement japonais de l'époque, pour servir à l'effort de guerre et galvaniser les troupes. Pour mieux les conduire à l'abattoir (mais tous les pays l'ont toujours fait : une ptite prière, un chtit canon ou un pétard et allez, hop, au front). Si je me souviens bien, il y a d'ailleurs eu des liens, des accords passés entre le gouvernement et les moines zen (je sais plus si on doit parler de moines ou...). Pour lutter contre la montée du bouddhisme, je crois. Oh je sais plus.je crois que c'était le bouddhisme. oauis c'est çà. enfin, je vérifierai. Si j'ai fait erreur, je ferais un post de mea culpa et de pénitence.

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."


Dernière édition par le Mer 12 Avr - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 11:46

Apollodore a écrit:
en gros les avancées scientifiques de la renaissance tirent leur origine des débats entre théologiens du 13e-14e, et même si l'institution vaticane a tout fait pour retarder le mouvement, ce sont bien des moines chrétiens qui ont rendu possible les "avancées scientiques". Ensuite, ces avancées sont plus techniques que scientifiques, du moins dans leurs résultats et leurs critères de scientificité

En même temps, dans un monde où les moines avaient le monopole des bibliothèques ou presque, c'est un peu logique, isn't it?

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 11:53

Je suis d'accord avec toi : Jésus a bien existé. mais c'est le dieu et tous les miracles qu'il a fait: là, je crois, ce n'est pas considéré comme de l'histoire. Cela concerne la religion. Mais, avec la découverte et la traduction de ce texte, tout change. Jésus aurait donc demandé à Judas de le trahir : tout changerait donc. Reste à savoir comment le Vatican va-t-il réagir? Quitte à peut-être réhabiliter Judas, mais là, il reste du chemin à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 12:24

Concordia a écrit:
Je suis d'accord avec toi : Jésus a bien existé. mais c'est le dieu et tous les miracles qu'il a fait: là, je crois, ce n'est pas considéré comme de l'histoire. Cela concerne la religion. Mais, avec la découverte et la traduction de ce texte, tout change. Jésus aurait donc demandé à Judas de le trahir : tout changerait donc. Reste à savoir comment le Vatican va-t-il réagir? Quitte à peut-être réhabiliter Judas, mais là, il reste du chemin à faire.

Tout change peut-être pour l'Histoire, mais pour Jésus, le résultat est le même ... sic!

Non plus sérieusement, je pensais avoir répondu à çà (enfin je crois) dans un post, plus haut (en page 1)

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 12:43

La question que je me pose, moi, c'est combien de manuscirts de ce genre le Vatican planque-t-il dans ses archives, mais, çà on ne le saura jamais. A moins que l'Ecole française de Rome (avec l'UBO) n'organise un raid armé et ne prenne d'assaut le Saint-Siège...
@ ego_sum_qui_sum : Tu devrais te joindre au commandot, tu retrouverais peut-être Aristote....

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 13:14

J'ai trouvé ce site sur l'évangile de Judas. Bon. D'accord, c'est une université catholique. N'empêche qu'ils présentent les choses sous un jour intéressant.

http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/fetes_jeudi_saint_judas2.htm

L' ÉVANGILE DE JUDAS


Le Cybercuré
Foire aux questions (FAQ)

Diocèse de Nanterre

http://cybercure.cef.fr

* Texte et doctrine
* La trahison de Judas
* La secte des Caïnites
* La mort de Judas
* Judas dans la littérature et la peinture

TEXTE ET DOCTRINE DE L' ÉVANGILE DE JUDAS
1. Découverte et publication du texte de "Evangile de Judas".

Un évangile encore inconnu vient d' être publié en anglais (The gospel of Judas) par le National géographic sociéty à Washington le 5 avril 2006. Il sera bientôt publié en allemand et en français. Cet évangile est signé "Judas". C'est un manuscrit sur papyrus découvert dans une grotte du désert de haute Égypte dans les années 70. Il comporte 25 feuillets en assez mauvais état. Le texte a été authentifié par la détection au carbone 14. Le manuscrit est écrit en copte dialectal, l'antique langue des chrétiens d'Égypte. Il a été restauré et traduit par Rodolphe Kasser ancien professeur de coptologie à l'université de Genève.

Il est du 3ème ou du début du 4ème siècle. Le texte copte est une traduction d'un texte grec perdu composé entre 130 et 180 après J.C. Il était connu par St Irénée, premier évêque de Lyon, vers l'an 180. Celui ci en parle dans son traité "Contre les hérésies" en dénonçant le caractère hérétique de cet évangile qui est inspiré par le gnosticisme..

Nous pouvons lire «ils déclarent que Judas le traître était bien avisé de ces choses, et que lui seul, connaissant la vérité comme aucun autre, a accomplit le mystère de la trahison. Ils ont produit une histoire fictive de ce genre, qu’ils ont appelé l’Évangile de Judas». Selon Irénée, l’Évangile de Judas serait l’œuvre principale d’une secte appelée « Les Caïnites » (les héritiers de Caïn).

C'est un évangile apocryphe qui n'est pas reconnu par l'Église qui le considère comme hérétique.

L'Evangile selon Judas http://convergences.over-blog.net/article-1643314.html

"L'Évangile selon Judas" refait surface après des siècles de mystère http://french.epochtimes.com/news/5-3-29/1356.html http://www.ilfautlesavoir.com/presse/article.php3?id_article=79

L'Evangile de Judas, la nouvelle polémique autour de la Bible http://www.topchretien.com/topinfo/affiche_info_v2.php?Id=10277

L'évangile de Judas hérétique http://www.catholique.org/news/87226-8399-Jeudi-Saint-L-Evangile-de-Judas-Heretique-un
2. La relation entre Jésus et Judas

Ce texte donne une présentation de la relation entre Jésus et Judas très différente de celle qui se trouve dans les textes du Nouveau Testament. Il montre Judas non pas comme un traître, mais comme l'apôtre le plus proche de Jésus, le seul qui ait vraiment compris son message.

Le récit commence par montrer Jésus qui rejoint ses disciples en train de prépare la Pâque. Jésus leur explique que la Pâque est inutile, mais ils ne comprennent pas sauf Judas. Jésus demande alors à Judas de le livrer. Le texte comporte une longue conversation entre Jésus et Judas. Il se termine par la rencontre entre Judas et Jésus quand on vient l'arrêter.

Jésus révèle le vrai Dieu qui est bon et qui veut sauver le monde. Mais pour cela le sacrifice de Jésus est nécessaire, et c'est pourquoi il demande à Judas de le livrer. Jésus a choisi Judas pour accomplir son destin et le libérer de son enveloppe terrestre. Jésus dit à Judas : "Tu surpassera tous les autres, car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'habit". Comment interpréter cette phrase ? Elle est typique de la conception gnostique. Les gnostiques cherche la manière de libérer leur énergie vitale du corps matériel dans lequel l'âme est emprisonnée.

Judas a donc accompli la volonté divine en livrant Jésus. Le texte présente Judas comme un initié. Il savait que le sacrifice de Jésus était indispensable à la rédemption du monde. Disciple bien aimé de Jésus, il aurait eu la plus difficile des missions à accomplir : livrer Jésus . En livrant Jésus, il aurait suivi une demande de Jésus.
3. La gnose

La gnose est un courant de pensée complexe qui a pris des formes divers et comporte différents aspects. C'est d'abord une philosophie ésotérique ou l'on trouve le salut par l'initiation aux mystères cachés. C' est aussi une conception dualiste qui oppose l'esprit et la matière qui est mauvaise, en particulier l'âme est emprisonnée dans un corps mauvais.

Pour la gnose, le Dieu véritable est caché aux yeux des hommes par un dieu inférieur créateur du monde, le dieu de la Bible. La gnose rejette donc le dieu de l'Ancien testament qu'elle considère comme un démiurge diabolique. Ce démiurge est responsable de toute les imperfections du monde. Le monde crée est infecté par le mal, les ténèbres et le péché. Pour la gnose, Jésus est un maître spirituel chargé de guider les hommes vers la connaissance du vrai Dieu caché.

Le mouvement gnostique est apparu au alentour de 70 après J-C et c'est développé jusqu'au 4ème siècle. Il comprend de nombreuses sectes. Après 313, date ou le culte chrétien est autorisé par l'empire romain, l'Église à écarté les textes gnostiques du canon officiel des textes bibliques et les appelé apocryphes. Beaucoup de manuscrits de ces textes ont peu à peu disparu.

Sommaire Jeudi saint Sommaire des fêtes Sommaire général
LA TRAHISON DE JUDAS

Ce texte donne donc une interprétation de la "trahison" de Jésus par Judas très différente de celle des Évangiles canoniques. Mais selon Rodolphe Kasser qui a restauré et traduit le texte, l'Évangile de Judas, qui est du milieu du 2ème siècle, ne donne aucune information historique nouvelle sur Judas. C'est une interprétation gnostique postérieure aux évènements.
4. La trahison de Judas selon les évangiles "canoniques"

Selon les évangiles synoptiques et l'évangile de St Jean, l'avarice et la possession diabolique seraient les motifs de la trahison de Judas.

Mt 26/20-25 Annonce de la trahison de judas
26 20 Le soir venu, il était à table avec les Douze. +++
26 21 Et tandis qu'ils mangeaient, il dit: "En vérité je vous le dis, l'un de vous me livrera." +++
26 22 Fort attristés, ils se mirent chacun à lui dire: "Serait-ce moi, Seigneur?" +++
26 23 Il répondit: "Quelqu'un qui a plongé avec moi la main dans le plat, voilà celui qui va me livrer! +++
26 24 Le Fils de l'homme s'en va selon qu'il est écrit de lui; mais malheur à cet homme-là par qui le Fils de l'homme est livré! Mieux eût valu pour cet homme-là de ne pas naître!" +++
26 25 A son tour, Judas, celui qui allait le livrer, lui demanda: "Serait-ce moi, Rabbi" -- "Tu l'as dit", répond Jésus. +++

Jn 13/2, 21-30 Annonce de la trahison de judas
13 2 Au cours d'un repas, alors que déjà le diable avait mis au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le livrer, +++
13 21 Ayant dit cela, Jésus fut troublé en son esprit et il attesta: "En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera." +++
13 22 Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait. +++
13 23 Un de ses disciples, celui que Jésus aimait, se trouvait à table tout contre Jésus. +++
13 24 Simon-Pierre lui fait signe et lui dit: "Demande quel est celui dont il parle." +++
13 25 Celui-ci, se penchant alors vers la poitrine de Jésus, lui dit: "Seigneur, qui est-ce?" +++
13 26 Jésus répond: "C'est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper." Trempant alors la bouchée, il la prend et la donne à Judas, fils de Simon Iscariote. +++
13 27 Après la bouchée, alors Satan entra en lui. Jésus lui dit donc: "Ce que tu fais, fais-le vite." +++
13 28 Mais cela, aucun parmi les convives ne comprit pourquoi il le lui disait. +++
13 29 Comme Judas tenait la bourse, certains pensaient que Jésus voulait lui dire: "Achète ce dont nous avons besoin pour la fête", ou qu'il donnât quelque chose aux pauvres. +++
13 30 Aussitôt la bouchée prise, il sortit; il faisait nuit. +++

Luc 22/47-48 Arrestation de Jésus : le baiser de Judas
22,47 Tandis qu'il parlait encore, voici une foule, et à sa tête marchait le nommé Judas, l'un des Douze, qui s'approcha de Jésus pour lui donner un baiser. +++
22,48 Mais Jésus lui dit : "Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme !"

Traduction de la Bible de Jérusalem présentée par Port St Nicolas

Sommaire Jeudi saint Sommaire des fêtes Sommaire général

LA SECTE DES CAÏNITES

L’Évangile de Judas est l’œuvre principale d’une secte appelée « Les Caïnites » (les héritiers de Caïn). Quelqu'un de bien informé (Jean Paul) m'a envoyé une documentation précise sur cette secte.

Les Caïnites, membres d'une secte apparue vers l'an 159, vénéraient Caïn et les Sodomites, et pos­sédaient un évangile de Judas dans lequel ce dernier était présenté comme un initié ayant trahi Jésus, à sa demande, pour assurer la rédemption de l'humanité. Le 2ème évêque de Lyon, Saint Irénée (v. 130-208) dénonça cet évangile comme hérétique : « ils (les Caïnites) déclarent que Judas le traître était bien avisé de ces choses, et que lui seul, connaissant la vérité comme aucun autre, a accompli le mystère de la trahison. Ils ont produit une histoire fictive de ce genre, qu’ils ont appelé l’Evangile de Judas » (Adversus Haereses). Dans son Panarion (1,31), Épiphane de Salamine (v. 315-403) confirme que cet « évangile » fait partie des écritures de la secte gnostique des Caïnites. Les Caïnites avaient pour Judas une vénération particulière et le louaient comme un homme admirable : le plus illustre des fils de Caïn.

Selon les conceptions gnostiques, le créateur, le démiurge, est un dieu mauvais, le malin, responsable de toutes les imperfections du monde. Pour les Caïnites, Judas seul savait le mystère de la créa­tion des hommes et c'est pour cela qu'il avait livré le Christ à ses ennemis. Par là il avait rendu un grand service à l'humanité, car le Christ voulait réconcilier les hommes avec le Dieu créateur, alors qu'il fallait, au contraire, envenimer la haine des hommes contre celui-ci. La mort de Jésus devant procurer de grands biens au monde, Judas avait fait une bonne action en la précipitant.

Une copie de la version plus ancienne rédigée en grec, a été découverte par un paysan près de El Minya dans le désert égyptien en 1978. Elle fait partie d'un papyrus d'une soixantaine de feuillets (entre 62 et 66 suivant les sources) appelé « Codex de Tchacos », qui contient également 2 autres textes apocryphes : l'Épître de Pierre à Philippe et la Première Apocalypse de Jacques. L’évangile de Judas, écrit en copte dialectal (sahidique), restauré et traduit par Rodolphe Kasser, ancien professeur de coptologie à l'université de Genève, et publié à Washington le 5 avril 2006 par la revue américaine The National Geographic, a été authentifié comme datant du IIIe siècle ou du début du IVe.

Plusieurs sectes antérieures au caïnisme avaient expliqué l'origine du bien et du mal en supposant une intelligence bienfaisante, qui tirait de son sein des esprits heureux, in­nocents, et une intelligence malfaisante, qui emprisonnait ces esprits dans des organes matériels. Mais d'où venait la différence qui existe entre les esprits et les caractères ? Cette différence restait toujours un mystère, quand, parmi les sectateurs des deux principes, s'éleva quelqu'un qui entreprit de donner cette explication. Selon lui, les deux principes avaient produit Adam et Eve, puis chacun d'eux ayant revêtu un corps, avait eu com­merce avec Eve ; de cette union étaient sortis des enfants qui avaient le caractère de la puissance à laquelle ils devaient la vie. Par ce moyen on comprenait la différence du ca­ractère de Caïn et d'Abel et de tous les hommes. Comme Abel s'était montré très soumis au Dieu créateur de la terre, il était regardé comme l'ouvrage d'un Dieu qu'ils appelaient Histère. Au contraire, Caïn, le meurtrier d'Abel, était l'ouvrage de la sagesse et du prin­cipe supérieur ; il devait être vénéré comme le premier des sages.

Les partisans de cette doctrine, conséquents avec eux-mêmes, ho­noraient tous ceux que l'Ancien Testament avait condamnés : Caïn, Esaü, Coré, les So­domites ; ils les regardaient comme des enfants de la sagesse et des ennemis du principe créa­teur. Dans leurs livres saints, comme l'Evangile de Judas et le récit de l'Ascension de saint Paul, les Caïnites avaient inséré des choses horribles. Ils prétendaient que la perfection consistait à commettre le plus d'infamies possibles. D’après Théodoret (+ vers 453/458), ils affirmaient que chacune des actions infâmes avait un ange tutélaire qu’ils invoquaient en la commettant. Une femme de cette secte, nommée Quintille, étant venue en Afrique du temps de Tertullien (155-225), s'y fit beaucoup d'adeptes, qui pri­rent le nom de quintillianistes. Tertullien indique que Quintille avait ajouté des pratiques abo­minables aux infamies des Caïnites.

LA MORT DE JUDAS : suicide ou accident ?

Selon les textes du Nouveau Testament, il y a deux versions différentes de la mort de Judas.

D'après l'Évangile de Mathieu 27/3-10, Judas pris de remord se serait pendu après avoir rendu les deniers d'argent au grand prêtre qui les lui avait donnés.

Dans les Actes des apôtres 1/16-19 Pierre raconte que Judas, ayant acquis un champ avec le salaire de son iniquité, est tombé la tête en avant, s'est rompu par le milieu du corps et toutes ses entrailles se sont répandues.

Nous ne savons pas encore ce que dit à ce sujet l'Évangile de Judas

La contradiction sur la mort de Judas http://www.anti-religion.net/mort_judas.htm


Sommaire Jeudi saint Sommaire des fêtes Sommaire général
JUDAS DANS LA LITTÉRATURE ET LA PEINTURE

Judas dans la littérature des origines du Christianisme au 20ème Siècle http://www.evangile-et-liberte.net/elements/archives/129.html

Plusieurs romans viennent d'être publier avec le titre "Évangile selon Judas".

L'Évangile selon Judas
de Simon Mawer, Pierre Guglielmina Flammarion (30 avril 2002) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2080681583/403-9503685-0041256

Maurice Chappaz Évangile selon Judas, Gallimard, 2001 http://www.culturactif.ch/livredumois/livredumoischappaz.htm

Judas dans la peinture

Sommaire Jeudi saint Sommaire des fêtes Sommaire général

HISTOIRE DU JEUDI SAINT Cliquez

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ego_sum_qui_sum
Nouveau posteur
avatar

Nombre de messages : 7
Promo : M1 philo
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Mer 12 Avr - 22:51

Snoopy a écrit:
Oui? Quelque chose de plus compréhensible à dire? Allez j'admet, pour dieu et jesus je m'excuse, je peux comprendre que tes croyances soient génées par ce cie Smile...

mais contesterais tu le reste aussi? Smile


J'aime assez la façon dont tu poses ta question. Est ce que tu crois que ce que tu dis est incontestable ? Comme quoi, tu vois, il ne suffit pas d'être croyant pour avoir l'esprit dogmatique. Mes croyances ? Ne préjuge pas de ce que je crois. Pour le reste, il y a évidemment beaucoup à redire selon moi, mais ce ne sera pas pour ce soir, ça risquerait d'être assez long. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Hors sujet?   Jeu 13 Avr - 9:14

Il est vrai que l'article que j'ai cité peut être critiqué par cetains aspects. Mais il en ressort une chose. On se goure complètement de débat.

La question n'est pas de savoir si Judas a trahi Jésus ou non. Ca change rien. Il est né, il a dénoncé Jésus, il est mort. Le reste...

Je crois que la partie la plus importante de l'évangile n'est pas "tu les surpasseras tous", mais "tu sacrifieras l'hoemme qui m'a revêtu". C'est vrai que çà relêve de la conception gnostique. En tout cas, çà y ressemble beaucoup. Alors même si l'interprétation de l'Université catholique de Nanterre permet à l'Eglise de retomber sur ces pattes, elle a raison sur ce point. D'un autre côté, si cet évangile s'avère être le "bon", Judas n'en est même plus l'intérêt principal, si je puis dire... En effet, çà voudrait dire que tous les courants chrétiens actuels, orthodoxes, catholiques, protestants (par voie de conséquence) ne sont que le fruit de grossières erreurs d'interprétation et sont totalement à côté de la plaque. Seule l'Eglise copte pourrait à peu près tirer son épingle du jeu, et encore...
Du coup, toutes les bases des trois grands cultes chrétiens seraient à revoir totalement. Mais de là à ce que benoît convoque un concile pour remanier le catholicisme, on peut toujours s'brosser l'chapelet.

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mi Estas Absolute Unu
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Jeu 13 Avr - 11:12

Apollodore a écrit:
Cela dit, l'attitude du Christ est en un sens logique, en un sens non, puisque la Providence n'avait pas besoin de Judas pour s'exercer (cf Leibniz)
Je pourrais avoir les références exactes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollodore
Magister Bourrinorum
avatar

Nombre de messages : 966
Age : 45
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   Jeu 13 Avr - 11:17

Mi Estas Absolute Unu a écrit:
Apollodore a écrit:
Cela dit, l'attitude du Christ est en un sens logique, en un sens non, puisque la Providence n'avait pas besoin de Judas pour s'exercer (cf Leibniz)
Je pourrais avoir les références exactes ?
Par exemple, sur le fait que Dieu a créé Judas, Discours de Métaphysique, XXX (mais lisez le début avant, parce que Leibniz est sans doute l'esprit le plus génial des temps modernes, et donc pas forcément le plus simpliste… I I love you Leibniz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Judas n'avait pas trahi Jésus…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mercredi saint 4 avril Être trahi
» Judas doublure de Jésus ?
» Judas l'Iscariote
» Y avait quoi avant le big bang?
» Battu et Trahi...Napoléon décide de se donner la Mort.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Autre :: Flood-
Sauter vers: