Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Minus et Cortex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 0:25

Moi, Cortex, ai décidé de maîtriser le monde.
Et toi, Maskouel, mon Minus, écoute bien mon plan. Sous prétexte que les lois réglementant la déforestation sont inefficace, le Brésil décide de régler le problème en
vendant
oui, en vendant, ou plutôt en privatisant la forêt amazonienne, en tout cas ce qu'il possède, donc la majorité, histoire, au moins de rentabiliser la chose! et oui Minus tu as bien entendu! Alors moi, Cortex, ai décidé d'acheter la forêt amazonienne et de lever un impôt sur l'oxygène! Chaque citoyen du monde devra ma reverser 1 Euro par ans, ce qui m'assurera 6milliards d'Euros par an. Je pourrais meme en demander 10 aux pays développés, histoire d'avoir dans les 24 milliards par an! Si on ne me paie pas, je rase TOUT! OUAH AH AH (rire démoniaque)

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:02

Au fait, il est vraiment question de privatiser la foret amazonienne. il est aussi question d'organiser une collecte et qu'une fondation s'en porte acquéreur afin de la protéger enfin en partie.
Je trouve çà révoltant. comment peut-on privatiser un arbre? La canopée est-elle un fonds de commerce (autrement que pour les laboratoires pharmaceutiques, bien sûr)???????

No No No No No No

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter McCalloway
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:31

gronours a écrit:
Au fait, il est vraiment question de privatiser la foret amazonienne. il est aussi question d'organiser une collecte et qu'une fondation s'en porte acquéreur afin de la protéger enfin en partie.
Je trouve çà révoltant. comment peut-on privatiser un arbre? La canopée est-elle un fonds de commerce (autrement que pour les laboratoires pharmaceutiques, bien sûr)???????

No No No No No No

Et les gens qui y habitent?????? On les vend avec, comme du bétail????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:36

Peter McCalloway a écrit:
gronours a écrit:
Au fait, il est vraiment question de privatiser la foret amazonienne. il est aussi question d'organiser une collecte et qu'une fondation s'en porte acquéreur afin de la protéger enfin en partie.
Je trouve çà révoltant. comment peut-on privatiser un arbre? La canopée est-elle un fonds de commerce (autrement que pour les laboratoires pharmaceutiques, bien sûr)???????

No No No No No No

Et les gens qui y habitent?????? On les vend avec, comme du bétail????

Non. mais ils seront plus ou moins locataires... et expropriés directement ou indirectement (quand tu vis de la nature et qu'il n'y a plus de nature, tu t'en vas). Cà me rappelle un film sur ce sujet : "La foret d'Emeraude". Si tu veux un complément d'info, j'ai vu un sujet vendredi matin à propos de la privatisation. C'était dans "Complément Terre" sur Direct8.Tu n'as qu'à aller sur leur site internet.

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."


Dernière édition par le Lun 24 Avr - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter McCalloway
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:39

C'est bien triste : tous les prétextes sont bons pour faire du fric mais là ils vont un peu loin. En plus, je suppose que ce sont des c**** d'occidentaux qui ont émis de telles idées lumineuse : quand on voit le faible pourcentage du territoire français qui est protégé, on a pas de leçons à donner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:45

Faible portion, mais néanmoins protection des zones non protégées. Au moins la france a l'Onf qui fait bien son boulot. La preuve il reste encore des chênes multi centenaires en forêt de Fontainebleau ou en forêt de Haie et ce sont des espaces non protégés. Au brésil, leur organisme, s'il y en a un, est loin d'être aussi performant, ne serait-ce qu'en raison de la surface à protéger.

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."


Dernière édition par le Mar 25 Avr - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskouel
Padawan du flood


Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:46

N'empêche, quel brillant plan, Maitre... Mais on fait quoi en cas de rebellion armée d'écureuil? S'ils demandent à partager le gateau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelkim
Cyberbisous
avatar

Nombre de messages : 842
Promo : M2 histoire
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:48

c'est la répression... il me semblait que vous aviez une armée à votre disposition

Mais c'est vrai, elle combat le GCB Very Happy

_________________
Bisounours POW@@@@!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facsegalen.cultureforum.net
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:48

Maskouel a écrit:
N'empêche, quel brillant plan, Maitre... Mais on fait quoi en cas de rebellion armée d'écureuil? S'ils demandent à partager le gateau?

je lâche ma binette cendrée. C'est un rapace très vorace

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskouel
Padawan du flood


Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 1:49

@ Aelkim: Que veux-tu, on ne peut pas être partout à la fois.. Et confier la mission à une escouade de mercenaires... Nan, trop mauvais souvenir avec les Roudoudoux (voir post sur les bisounours.).

@ Gronours: Bon sang, la Binette, j'avais zappé cette arme redoutable.. Gneuhrneunarhhahahahah (Bon, là, faut imaginer le rire avec mes bras tendu, caméra en arrière avec un lumière puissante venue du plafond du QG secret de domination mondiale.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 2:01

Maskouel a écrit:
@ Aelkim: Que veux-tu, on ne peut pas être partout à la fois.. Et confier la mission à une escouade de mercenaires... Nan, trop mauvais souvenir avec les Roudoudoux (voir post sur les bisounours.).

@ Gronours: Bon sang, la Binette, j'avais zappé cette arme redoutable.. Gneuhrneunarhhahahahah (Bon, là, faut imaginer le rire avec mes bras tendu, caméra en arrière avec un lumière puissante venue du plafond du QG secret de domination mondiale.)

Minus, tais toi ne revele pas notre arme secrete. et ne parle pas trop fort, ne reveille pas la bete qui dort

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskouel
Padawan du flood


Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 2:08

J'en révèle juste assez pour faire peur, t'en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Lun 24 Avr - 2:13

Sur ce je vais me coucher. La nuit porte conseil. Elle me permettra de méditer mon projet de dressage de cafards en espions industriels.

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Mar 25 Avr - 16:31

L'émission sur Direct 8 était Complément Terre du 18 04 avec Francis Hallé, biologiste et botaniste auteur du "Plaidoyer pour l'arbre". Il y a peu de renseignements sur le site de Direct 8, mais voici quelques articles sur la question

[url]
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3374[/url] :
Citation :

Lula approuve la privatisation de la forêt amazonienne, par Eleonora Gosman.
Imprimer cet article
6 mars 2006


Clarin, Buenos-Aires, 3 mars 2006.


Quelques-uns qualifient cette loi de privatisation de la forêt amazonienne de « grand legs » du président Lula da Silva pour l’Amazonie. D’autres la considèrent comme un don de la forêt au capital privé, avant tout le capital étranger.

Ainsi, la nouvelle loi qui règle l’exploitation économique de l’une des principales forêts tropicales du monde est née dans un contexte de polémiques. Elle a été approuvée le 2 mars 2006, par le président brésilien.

Il y avait plus d’incertitudes que de certitudes sur les effets que la législation aurait quant au futur des 5 millions de kilomètres carrés que recouvre cette forêt (à 60% propriété de l’Etat), une des forêts qui constituent l’un des rares « poumons » du monde qui fonctionne encore.

La loi, adoptée par le Congrès brésilien aboutit à une privatisation de ce qui est appelé « l’Amazonie légale ». Elle permet à des entreprises privées d’obtenir des concessions pour exploiter les forêts publiques, même si l’Etat conserve le titre de propriété.

Cette loi a été condamnée par des organisations écologistes ; par contre Greenpace Brésil a défendu cette nouvelle norme.

Officiellement, l’objectif visant à privatiser au travers de concessions vendues par l’entité publique est expliqué de la sorte : on éviterait ainsi l’appropriation illégale des terres par des aventuriers qui s’ingénient à forger des titres de propriété privée concernant des terres appartenant à l’Etat. A ce propos, un des cas les plus connus fut celui de Cecilio do Rego Almeida, propriétaire d’une grande entreprise de construction, qui s’est approprié 5 millions d’hectares dans le sud de l’Etat du Para.

La seconde fonction de la loi consiste à assurer à l’Etat brésilien des normes de régulation pour les secteurs placés sous concessions. C’est de l’argent qui entrerait dans le budget de l’Etat. En échange, cela permet à des entreprises de faire de l’Amazonie un espace d’exploitation économique « durable » : depuis l’exploitation forestière jusqu’à l’utilisation du patrimoine génétique pour les médicaments.

En théorie, cette loi devrait « réorganiser » les activités dans la région amazonienne. Ainsi, la loi créée un Service forestier brésilien qui n’existait pas jusqu’à maintenant. Elle lui attribue la possibilité d’identifier des lots - des sortes de réserves-ressources - de forêt qui pourront être exploités au cours des prochaines décennies. De même, ce service aura la tâche de mettre en place le système de concessions. Les divers secteurs de la forêt à privatiser ne sont pas homogènes. La loi établit trois dimensions : les lots petits, moyens et grands ! Selon le gouvernement, cette distinction à pour but d’assurer que puissent accéder au trésor amazonien des entreprises de tailles très différentes : depuis des PME, jusqu’à des grandes firmes nationales et transnationales. A ces dernières on exige seulement qu’elles disposent d’une filiale avec bureaux au Brésil.

Les concessions peuvent s’étendre sur une durée de quarante ans. La seule mesure de précaution pour un usage « durable » (« soutenable ») réside dans un contrôle de la gestion forestière chaque trois ans.

Ceux qui dénoncent la nouvelle loi soulignent que durant ce temps les entreprises pourront provoquer des dégâts écologiques sans commettre une faute et donc encourir une peine et, avant tout, sans que l’Etat brésilien ne puisse être au courant.

Comme cette loi a été adoptée par un gouvernement à la tête duquel se trouve Lula et par une ministre de l’environnement populaire comme Marina Silva - née dans une famille d’ouvriers du caoutchouc - elle est censée intégrer une dimension sociale. Elle prévoit donc la création de lots visant à conserver des forêts publiques qui seront attribuées à une production « durable ». Autrement dit, un certain espace est laissé à ceux qui exploitent les fruits de la forêt amazonienne soit pour un usage communautaire ou commercial sur une petite échelle. C’est le cas pour ce qui concerne des communautés noires et des populations indigènes (indiennes).

Cette initiative à un objectif affirmé : attirer le capital privé afin d’exploiter le bois et la biodiversité de l’Amazonie ; tout cela au nom du développement d’une « forêt productive ». En outre, le projet s’effectue sous le couvert officiel d’être « auto-soutenu » et de viser à protéger la biodiversité. En plus, il est sensé s’intégrer au projet de la politique scientifique et technologique du Brésil.

Ceux qui dénoncent le projet sont implacables. Ils affirment que cette loi n’empêchera pas l’exploitation abusive des ressources forestières. Dès lors, les coupes massives et indiscriminées d’arbres continueront à grande vitesse. Beaucoup de techniciens et de scientifiques considèrent que les concessions ne seront pas suffisantes pour améliorer le contrôle sur l’industrie du bois. Ils soulignent que les expériences effectuées dans d’autres pays amazoniens disposant de lois similaires permettent de faire la démonstration de leur manque d’efficacité. Ils affirment que des concessions attribuées dans des régions difficiles d’accès n’empêchent en aucune mesure que les ressources forestières soient pillées et que l’extraction illégale de bois précieux continue.

La loi fut durement mise en question par l’Institut des avocats du Brésil. Selon le coordinateur de la Commission du droit environnemental, Marcos Montenegro : « Mettre en œuvre la privatisation de l’Amazonie revient à la donner au capital étranger ».



http://www.xelopolis.com/Xdossiers/dossiers.php?val=756_vendre+foret+amazonienne+pour+mieux+proteger+ :



Citation :
Vendre la forêt amazonienne pour mieux la protéger ?
15/04/2006 - Lu 93 fois
A chaque minute qui s’écoule, c’est une surface de forêt tropicale équivalente à cinquante stades de football qui disparaît. Selon les données de l’International Panel on Climate Change, cette destruction est responsable pour un quart de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.
ans un article paru le 14 avril dans la revue New Scientist, William Laurance, du Smithsonian Tropical Research Institute, affirme que les pays développés pourraient aider à lutter contre ce phénomène, en louant ou achetant des parcelles boisées.

William Laurance aimerait voir se développer la logique suivante : les pays industrialisés payent les pays en voie de développement pour qu’ils ralentissent leur processus de déforestation. En contrepartie, ils se voient octroyer des "crédits de carbone", prévus dans le cadre du protocole de Kyoto. Ces crédits sont attribués à un pays lorsqu'il mène des activités de reboisement, et peuvent se retrancher à ses émissions de CO2. En cela, ils sont en quelque sorte des "droits à polluer".

Les pays industrialisés pourraient alors soit soustraire ces crédits de carbone de leurs propres émissions pour respecter les taux en vigueur, soit les commercialiser sur le marché international au profit de pays dépassant leurs quotas.

Cette proposition est appuyée par des pays en voie de développement comme la Papouasie, la Nouvelle-Guinée, et le Costa Rica (www.rainforestcoalition.org). Le Congrès brésilien, quant à lui, a déjà autorisé en mars dernier la privatisation de 130.000 kilomètres carré de forêt amazonienne, dans le but de mieux la protéger.

Selon Laurance, dans cette logique, « tout le monde est gagnant : la forêt y gagne, l’atmosphère y gagne, la communauté internationale y gagne et les pays en voie de développement y gagnent. »

Vendre ou louer la nature pour mieux la préserver. Un concept qui peut choquer, mais qui a déjà ses fervents défenseurs…

Source : Futura-Sciences



ou encore


http://libresechanges.humanite.fr/article.php3?id_article=586 :



Citation :
Nouvelles règles du jeu en Amazonie
Publié le 14 mars 2006
Le président brésilien a signé ce jeudi une loi polémique sur la protection de l’Amazonie. Il s’agit d’en privatiser une partie pour contrôler plus efficacement la gestion des ressources.

Approuvée il y a un mois par le Congrès brésilien, la "loi de gestion des forêts publiques" qui vient d’être signée par Lula Da Silva propose une nouvelle approche dans la lutte contre la déforestation. Alors que la surface de l’Amazonie continue de diminuer (environ 10.000 km² en 2004), la nouvelle législation vise à réglementer davantage l’octroie des espaces vierges sans pour autant négliger leur exploitation. Bien que ses partisans y voient un virage vers une gestion durable et raisonnée du poumon de la planète, ses opposants dénoncent une "privatisation rampante".

L’exploitation raisonnée des ressources naturelles

Selon la nouvelle loi, le gouvernement lancera des appels d’offres permettant d’exploiter des parcelles sous forme de concession (entre 5 et 40 ans), tout en respectant des critères environnementaux. La ministre en charge du dossier, Marina Silva, a dores et déjà affirmé que 3% de la superficie de l’Amazonie brésilienne (13 millions d’hectares) devrait répondre à ces conditions d’ici dix ans. Bien que 75% de la forêt amazonienne appartienne à l’Etat brésilien, celui-ci n’y exerce pas un contrôle effectif, et la majorité du déboisement s’effectue chaque année en toute illégalité. Le gouvernement cherche donc à encadrer légalement l’exploitation de cette ressource, tout en renforçant d’autre part son contrôle sur les zones préservées.

La mesure a notamment reçu le soutien de Greenpeace Brésil. Selon le coordinateur de la campagne Amazonie, Paulo Adario, "avec cette loi le gouvernement prend possession de ses propres terres qui durant l’histoire ont souffert du saccage des exploitants forestiers et des grands propriétaires terriens". Une partie des ONG brésiliennes critique cependant cette privatisation partielle, qui n’apporte pas selon eux de solution durable au problème.

Bien que le rythme de la déforestation se soit ralentit en 2004, elle s’est longtemps développée de manière incontrôlée depuis les années 50, afin de construire des infrastructures routières, d’exploiter le bois, ou de permettre à des paysans d’accéder à la propriété. Plus récemment, c’est l’élevage bovin et la culture du soja qui ont justifié l’ouverture de nouveaux fronts en réponse à la demande internationale. Le gouvernement s’est ainsi retrouvé face au dilemme d’encourager ces activités qui génèrent beaucoup de devises pour le pays, ou de les encadrer pour sauvegarder l’environnement. Dans ce contexte, de nombreuses zones de non-droit se sont développées, marquées par l’exploitation illégale des ressources et par de nombreux conflits d’intérêt.

La privatisation partielle comme solution ?

En faisant voter cette loi, Lula a donc cherché un compromis : renforcer l’Etat de droit en Amazonie en concédant des avantages aux intérêts privés. Quant à l’argent obtenu par les pouvoirs publics grâce aux concessions payées par les exploitants forestiers et agricoles, il sera répartit entre les autorités locales (60%) et le Fond National de Développement Forestier (40%) afin d’assurer le respect des espaces protégés.

Les détracteurs du projet jugent néanmoins ces mesures insuffisantes. Ils estiment que des lois similaires adoptées dans d’autres pays se sont avérées inefficaces, et que cela n’empêchera donc pas la déforestation illégale de perdurer. L’un des responsables de l’Institut des Avocats Brésiliens, Marcos Montenegro, faisait par ailleurs remarquer que "viabiliser la privatisation de l’Amazonie signifie la livrer au capital étranger".

F. Hallé propose, queant à lui, de replanter par bouture directement après la coupe. Les exploitantns forestiers n'étant intéressées que par le tronc; il suffirait de planter une branche de deux metres comme un piquet, directement apres la coupe. Sous ce soleil et avec ce taux d'humidité, çà reprend tout de suite. En à peine deux semaines, les racines de la bouture sont solides. A condition de le faire exactement au même endroit, pour avoir les même caracteristiques chimiques du sol que pour l'arbre originel.


Voilà, a vous de voir quelle solution vous parait etre la meilleure....

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farfadettes
minifloodeur
avatar

Nombre de messages : 87
Promo : vacancière...
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Mar 25 Avr - 17:00

Faites attention, misérables rongeurs, moi docteur d'enfer et mon mini moi (poutrelle) nous allons vous devancez et tuer tous les cons sur terre pour laisser de la place aux arbres pour vivre... MOOOOooooooAHAHHAHAH!!!
Et oui!!! je suis machiavélique!!!!! Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskouel
Padawan du flood


Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Mar 25 Avr - 17:02

Pfff... Ridicule humains... Etes vous sûr que l'un de nos agents n'est pas déjà en train de ronger les fils de votre PC? Ou vos freins de voiture?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farfadettes
minifloodeur
avatar

Nombre de messages : 87
Promo : vacancière...
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Mar 25 Avr - 17:05

Oui sur et certain, nous vivons reclus (es) dans une forêt lointaine (on entend le hibou... pardon je m'égare) pas de voiture, pas d'ordi, une connexion interdimensionnelle nous permet de flooder!!! NA!! Twisted Evil Twisted Evil
Les farfadets vaincront :geek:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poutrelle
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 25
Promo : fridebidehu
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: re   Mar 25 Avr - 17:05

freins de voiture ça risque pas je ne me déplace qu'en tricycle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 252
Promo : bientôt bobigny ?
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Minus et Cortex   Mar 25 Avr - 19:19

farfadettes a écrit:
Oui sur et certain, nous vivons reclus (es) dans une forêt lointaine (on entend le hibou... pardon je m'égare) pas de voiture, pas d'ordi, une connexion interdimensionnelle nous permet de flooder!!! NA!! Twisted Evil Twisted Evil
Les farfadets vaincront :geek:


J'imagine que pour bénéficier d'une telle énergie, il s'agit d'une forêt biélorusse ou ukrainienne...

En temps que modérateur, je me dois de me lancer un avertissement à moi même pour l'atrocité de ma dernière phrase.


Ridicules avortons d'êtres humains, Minus et moi vous écraserons. La, tout prêt dans l'ombre, mes armées de centaines de millions de souris sont tapies, prête à sucrer vos réservoirs d'essencer, à dégonfler vos tricycles et bouffer vos donuts! Dans 12 heures, mon diabolique plan entrera en action.Dans ma navette secrète de contrôle de l'univers s'élèvera dans le ciel étoilé pour m'emmener vers ma tanière spatiale. De là, j'enclencherai le système qui vous mènera à votre perte. Une gigantesque cage se refermera sur la planète terre. Et là,une fois que vous ne pourrez plus m'échaper, gggggnnnnn aaaaaaaaaahhhhhaaahhhhhhhhahhhhhhhhhoooo

_________________
"Et maintenant mon cher César, vous allez connaître la véritable volupté, celle de ne rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Minus et Cortex   

Revenir en haut Aller en bas
 
Minus et Cortex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vortex/cortex
» bonsoir cortex
» Présentation Cortex
» Du vrai Cortex du 91, des Pyramides ;)
» Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Autre :: Flood-
Sauter vers: