Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit jeu…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apollodore
Magister Bourrinorum


Nombre de messages : 966
Age : 44
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Petit jeu…   Lun 8 Mai - 0:57

Voilà, dans deux jours, le 10 mai 1981, ça fera 25 ans, c'est-à-dire une distance historique qui commence à être importante… Que reste-t-il, selon vous, des années Mitterrand?
A vos plumes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taz
Bourrin!!!


Nombre de messages : 489
Age : 32
Promo : Histoire
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Lun 8 Mai - 12:06

C'est une question très difficile puisque nous sommes "politiquement nés" après ces années-là. J'avais 11 ans en 95, je commençais à m'intéresser un peu à la politique et l'événement qui m'a sans doute le + frappé dans la vie de Mittérand, c'est sa mort. Evidemment, on pourra dire qu'il reste de ses septennats l'abolition de la peine de mort, les premières cohabitations, Edith "Je suis la mal-aimée" Cresson, la montée du FN (bien orchestrée par Mitterand soit dit en passant), la décomposition d'une Gauche qui n'a pas répondu aux espoirs que les Français avaient placés en eux... il y a aussi le rapprochement franco-Allemand. La première guerre du golfe, Mazarine...

Bref, comme on le voit, du très bon et du très mauvais... mais c'est peut-être, comme Michel Bouquet le lui faire dire dans Le Promeneur du Champ de Mars "le dernier des grands présidents"... peut-être le seul qui avait la taille pour porter le costume taillé par et pour De Gaulle en 58.

question difficile, oui.

et Chirac ? on en retiendra quoi ?


ps : à noter sur Canal + bientôt la diffusion du Promeneur du champ de mars, de Robert Guédiguian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
minifloodeur


Nombre de messages : 81
Age : 32
Promo : bientôt ancienne combattante
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Lun 8 Mai - 13:27

après Taz, ça va paraître court, mais quand Mitterrand est mort, je n'avais même pas 10 ans, alors je me rappelle pas de grand chose si ce n'est sa mort, parce que c'était la première fois que je participais à une minute de silence (au collège). Mais quand je regarde tout ce qu'il a fait, le plus important est l'abolition de la peine de mort, ce qui était à mon gout un changement majeur pour la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran
minifloodeur


Nombre de messages : 110
Promo : L2 Socio
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Lun 8 Mai - 20:46

Pareil pour la minute de silence, ça m'avait fait bizarre à l'époque, j'étais en CM2 je crois...

Sinon que retenir ? L'alternance, premier président de gauche donc, la cohabitation, abolition de la peine de mort, fer de lance de l'Europe (monnaie unique, Maastricht...), la liberté de la presse, le droit d'association pour les non-français, la décentralisation, première femme premier ministre, Green Peace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalorgie.com/metal
Peter McCalloway
Floodeur


Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Lun 8 Mai - 21:04

Comme Taz le dit, il y a eu du très bon et du très mauvais.

Pour ma part, des exemples de très bon, j'ajouterai à ce qui a déjà été dit : la cinquième semaine de congés payés et les 39 heures....

Du très mauvais : les manipulations politiques en faveur de la montée FN, la collaboration avec des gouvernements génocidaires : Cf. Le Rwanda. Globalement, Mitterrand a été un opportuniste qui a cherché à se retrouver à tout prix à la tête d'un parti, qu'il soit de gauche ou de droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alpina357
minifloodeur


Nombre de messages : 99
Promo : L2 histoire
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 1:10

Je dirais un peu la même chose que les autres, il y a eu du bon et du mauvais. Mitterrand était en bon avocat un très bon magouilleur sans que ça se sache de trop de son vivant.

Le couple franco-allemand qu'il a formé avec le chancelier Kohl est sans doute ce qu'il a fait de mieux avec l'abolition de la peine de mort.

Mais on peut retenir le désastre économique au début de son "règne", les nombreuses magouilles, la proportionnelle aux législative pour déstabiliser la droite "normal" avec le FN, la boulette du Rainbow warrior, les essais nucléaire dans le Pacifique dans des conditions un peu douteuse...
D'autre lui reprocheront des moeurs un peu discutable mais je ne suis pas américain et je me contre fiche de ce genre d'affaire.

En fait je ne comprend pas vraiment pourquoi on veut en faire le dernier grand président de la 5 ème République? Ce n'est pas parce qu'il a laissé derrière lui plein de batiments (plein d'amiante) qu'il faut en faire en idole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Masson de Roscoat
Amiral-major du bisounours power


Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 2:02

alpina357 a écrit:
En fait je ne comprend pas vraiment pourquoi on veut en faire le dernier grand président de la 5 ème République?

Je pense que c'est parce qu'après lui, c'est Chirac lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alpina357
minifloodeur


Nombre de messages : 99
Promo : L2 histoire
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 7:54

Citation :
Je pense que c'est parce qu'après lui, c'est Chirac lol!

D'ailleurs il faudrait essayer de faire le même petit bilan pour Chirac. Mais en toute objectivité, parce que le problème c'est qu'avec lui que l'on soit de gauche ou de droite on aura toujours quelque chose à lui reprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
GCB


Nombre de messages : 585
Promo : L5 musique
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 9:17

Chirac a fait des trucs bien Smile... mais tellement de boulette et de conneries que on y pense plus/pas... genre la position de la france pendant la guerre de l'Irak...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.snoopy.com
Chloé
Bourrin!!!


Nombre de messages : 489
Promo : M1 Histoire contemporaine
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 12:51

David Masson de Roscoat a écrit:
alpina357 a écrit:
En fait je ne comprend pas vraiment pourquoi on veut en faire le dernier grand président de la 5 ème République?

Je pense que c'est parce qu'après lui, c'est Chirac lol!
...Et qu'après lui y aura la 6ème république !

Sinon de Mitterrand je retiendrai aussi sa mort et mon immense tristesse quand une copine externe nous l'avait annoncé à nous autres pauvres demi-pensionnaires. C'était la seule de ma classe autant politisée que moi et on était restées toutes tristes au fond de la classe d'histoire-géo. Tout ca parce que je l'avais toujours su la gauche c'était les gentils et mes parents ils avaient fait la fete en 81. J'ai compris plus tard que la deuxième fois c'était à regret !
Oui j'ai eu une éducation politisée, militante et surtout pas objective : j'assume le fait d'avoir à peu près les memes convictions que mes parents et j'en suis ravie !

De son règne je retiendrai essentiellement l'abolition de la peine de mort ,les congés payés etc. comme tout le monde
Je retiens aussi Mitterrand, Madame de son prénom, "mere des kurdes" mais ca c'est une autre histoire...
Mais c'est aussi le regret de n'avoir pas vécu 81 et ce grand espoir qu'a représenté le 10 mai. C'est comme 68 j'aurai juste voulu avoir l'occas' d'y croire autant en toute bonne foi. Que nous reste t-il comme utopie ? La révolution et le flower power ca a foiré et la gauche au pouvoir a fait les memes compromissions que tous les autres. Alors ? Qu'est ce qu'il nous reste quand les livres d'histoire nous montre que tout a raté ?


Dernière édition par le Mar 9 Mai - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elussegalen.canalblog.com
Apollodore
Magister Bourrinorum


Nombre de messages : 966
Age : 44
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mar 9 Mai - 13:42

Bon, puisqu'apparemment tout le monde parle de sa mort (autrement dit, on est début janvier et pas mi-mai… soit, bande de jeunes!…), une petite anecdote: je résidais à l'époque à la CIUP (Cité internationale universitaire de Paris) et à voir tous ces étudiants étrangers prendre le deuil ou presque, quelles que soient leurs origines ou leurs convictions politiques (on a même dû organiser un "pot de deuil" en catastrophe), on se disait que, du point de vue du rayonnement international de notre beau pays, de l'image que la France donnait d'elle-même à l'étranger, ben Mitterrand c'était quelque chose (entre le Bundestag, Tel-Aviv et Cancun, et la fameuse photo de Verdun).
Demain je continuerai sur le 10 mai, puisque 10 mai il y aura…
AU FAIT: Mitterrand, pas Mittérand, ni Mitterand, ni Mythèrent, ni Mythrant… (de son vivant, il considérait la prononciation "mitrand" comme une insulte— d'ailleurs toute la droite l'a toujours appelé comme cela…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alpina357
minifloodeur


Nombre de messages : 99
Promo : L2 histoire
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mer 10 Mai - 1:37

Citation :
(de son vivant, il considérait la prononciation "mitrand" comme une insulte— d'ailleurs toute la droite l'a toujours appelé comme cela…)

Ca me rappel mon prof de CM2 (et oui je m'en souvient) qui disait toujours "Mitrand" ce qui me faisait bien rire.
A cette époque j'étais centriste (je voulais mettre tout le monde d'accord en prenant du bon dans chaque partis) mais surtout j'étais incapable de connaitre l'orientation politique d'un prof. Je suis bien content de savoir plus de 10 ans plus tard ce que ça pouvait vouloir dire. Maintenant j'aurais une pensé admirative de plus pour ce prof !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollodore
Magister Bourrinorum


Nombre de messages : 966
Age : 44
Promo : Prof de philo
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Petit jeu…   Mer 10 Mai - 13:21

Chloé a écrit:
Que nous reste t-il comme utopie ? La révolution et le flower power ca a foiré et la gauche au pouvoir a fait les memes compromissions que tous les autres. Alors ? Qu'est ce qu'il nous reste quand les livres d'histoire nous montre que tout a raté ?
"A chaque effondrement des preuves, le poète répond par une salve d'avenir" R. Char, Partage Formel, 49…
Sinon, sur le "pessimisme dû à l'Histoire", il y a des choses passionnantes dans la IIe Considération Inactuelle de Nietzsche…
Pour en revenir au 10 mai, c'est vrai que le bilan d'un aussi long mandat ne peut-être que contrasté, et surtout l'idée d'une relecture a posteriori, sur le mode de la désillusion "de gauche", voire du désenchantement, me semble pour une part infondée: certes, que le prix à payer pour la crédibilité d'une alternance de gauche ait été, à partir de 83, la progressive soumission à une politique économique telle que celle préconisée, puis incarnée, par Bérégovoy (autrement dit, obsession de la monnaie et des équilibres financiers au détriment de la politique de l'emploi) n'est pas non plus pour rien dans le malaise européen d'aujourd'hui. Alors, certes, plus personne ne doute (ce qui n'était pas le cas en 80) que la gauche puisse gouverner, mais beaucoup doutent (cf 2002…) que la gauche puisse gouverner… à gauche…! De ce point de vue, je recommande vivement la lecture du premier tome du Verbatim d'Attali sur les relations entre Mitterrand et Mauroy et sur les ambitions économiques (et les erreurs aussi) des premiers mois de la Présidence (ainsi d'ailleurs que sur la première forme qu'a prise, et sans doute seulement avec Mauroy, la Vème Rép. investie par l'auteur du Coup d'Etat permanent… De ce point de vue, à partir de Fabius, mais seulement à partir de Fabius, c'est le grand retour au costume gaullien…). Sinon, du point de vue institutionnel, on peut considérer que la double cohabitation n'est pas pour rien dans la crise institutionnelle que nous vivons depuis des lustres — reste à savoir ce qu'on pourrait bien mettre dans la désormais fameuse "VIème"… —, que ce soit vis-à-vis de l'abstention ou de la perte de crédibilité des "partis de gouvernement". On n'oubliera quand même pas ici la décentralisation de 82, ni la phase dynamique de la construction européenne, ni l'idée très précoce du droit de vote des étrangers aux élections locales… Quant à la proportionnelle, c'est seulement son caractère intégral qui peut être mis sur le compte d'un calcul politique dangereux, car son principe figurait déjà dans le programme du candidat Mitterrand en 81 (et déjà en 74!!!) alors que le Front n'existait quasiment pas…
Du point de vue économique et social, le bilan mériteraity des pages (et des capacités…) d'analyse approfondie. Si l'on considère, à juste titre, le chômage comme le fléau n°1, c'est un échec évident. Si l'on considère l'accroissement de l'écart entre les plus riches et les plus pauvres, c'est aussi évident… Restent quand même des mesures en termes de logement ou de droit du travail, et faut pas oublier le RMI non plus, parce que si le "I" pose de sérieux problèmes, le "RM" n'est plus sérieusement contesté par personne… On peut aussi déplorer un immobilisme de "fin de règne", lié aussi aux relations tendues avec M. Rocard…
On n'oubliera pas non plus une politique culturelle ambitieuse et peu dirigiste au fond: consolidation des innovations des 70's, prix unique du livre, etc… On peut se demander en revanche si les médias ont été "libérés" ou "libéralisés", c'est selon… Quant à la politique de grands travaux, ben on peut dire ce qu'on veut, mais il est peu de réalisations des deux septennats qui soient encore contestées sur le fond, même si la Bastille et la BNF sont loin d'être des exemples de travail d'orfèvre…
Du point de vue international, faut pas oublier non plus la sujétion de VGE à la politique internationale soviétique, Mitterrand ayant de ce point de vue réussi à accréditer l'idée selon laquelle le rayonnement international de la France pouvait passer par autre chose que par le chauvinisme astérixien, ce dont la politique franco-allemande est le signe le plus fort…
Du côté des ratés, comparativement à d'autres États européens, le retard pris pour comprendre l'urgence de la réunification allemande et aussi l'effondrement du bloc de l'Est…
Quant à la stature "morale" du personnage, le fameux côté "florentin", bon… Mitterrand prenait un plaisir douteux à paraître anachronique, jusqu'à devenir anachronique ou scandaleux (le rapport ambigu à Pétain, la ligne "gaullienne" sur la responsabilité de la République vis-à-vis de Vichy, l'affaire Bousquet…). A force de vouloir manifester un esprit de contradiction, de liberté à l'égard des "modes" historiques ou moralisantes, on finit par ne plus bien voir la limite de la simple décence, sans doute… Reste que le rapport entre la politique et la morale est un sujet d'une brûlante actualite, pas toujours si évident à trancher, au-delà des poncifs et des fausses évidences…
Voilà, sans doute oublié beaucoup d'éléments… mais rien n'oblige à clore le débat à minuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit jeu…   Aujourd'hui à 5:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit jeu…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arisème petit prêcheur
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste
» Petit cèpe "de ville" ?
» un petit jeu rigolo ^^
» Le Grand et le Petit Albert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Débats & Réunions :: Débat sur l'actualité-
Sauter vers: