Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blocus de la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Blocus, pour ou contre ?
Pour
17%
 17% [ 4 ]
Contre
38%
 38% [ 9 ]
Ne sais pas
33%
 33% [ 8 ]
Je suis la masse minoritaire
0%
 0% [ 0 ]
Je suis le fils de Besancenot
12%
 12% [ 3 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 20:46

barnabé a écrit:
Je sais pas si vous etes au courant mais dans le programme de Segolene Royal se trouvait un projet de loi de reforme des universités quasi identique à la LRU ça explique peut etre pourquoi le PS ne proteste pas car la LRU?

De même que pour les régimes spéciaux. Mais, la forme et la manière de cette loi devaient être différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur
avatar

Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 20:57

Concordia a écrit:
barnabé a écrit:
Je sais pas si vous etes au courant mais dans le programme de Segolene Royal se trouvait un projet de loi de reforme des universités quasi identique à la LRU ça explique peut etre pourquoi le PS ne proteste pas car la LRU?

De même que pour les régimes spéciaux. Mais, la forme et la manière de cette loi devaient être différentes.

ça tombe bien, j'ai pas voté PS ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 21:02

boursouflette a écrit:
Concordia a écrit:
barnabé a écrit:
Je sais pas si vous etes au courant mais dans le programme de Segolene Royal se trouvait un projet de loi de reforme des universités quasi identique à la LRU ça explique peut etre pourquoi le PS ne proteste pas car la LRU?

De même que pour les régimes spéciaux. Mais, la forme et la manière de cette loi devaient être différentes.

ça tombe bien, j'ai pas voté PS ^_^

De toute manière, il faut faire ces lois, le système est en déficit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barnabé
Posteur débutant


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 21:07

Je suis du même avis ya pas vraiement d'autres solutions la France peut pas eternellement garder un deficit pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 21:23

barnabé a écrit:
Je suis du même avis ya pas vraiement d'autres solutions la France peut pas eternellement garder un deficit pareil.

C'est vrai. Il faut trouver des solutions à cela.

Le Figaro du 22/09/2007 a écrit:
QUAND François Fillon débarque à Calvi, hier matin, il affiche le sourire de l'homme politique le plus heureux de France. À la sortie de sa voiture, une cinquantaine d'habitants l'applaudissent. Le premier ministre serre les mains, salue les commerçants. Il décompresse. Les compliments de Nicolas Sarkozy ont apporté du baume au coeur du premier ministre, vexé d'avoir été récemment ramené au rang de simple « collaborateur » du président. Dès la fin de l'interview, jeudi soir sur TF1 et France 2, il a d'ailleurs appelé Nicolas Sarkozy. Rien n'a filtré de leur conversation, mais le sourire retrouvé de François Fillon suffit. Le premier accroc dans la vie du nouveau couple exécutif est clos. Le président a conforté publiquement son premier ministre en saluant son « travail parfaitement remarquable ». Allant même jusqu'à affirmer que lui et son premier ministre étaient « interchangeables » ! « On ne pouvait pas rêver d'une meilleure expression », s'enthousiasme un conseiller de Matignon. « C'était très bien. Ça faisait cool, pas communiqué de presse forcé », se réjouit un autre.
À Calvi, François Fillon rebondit sur l'expression « interchangeable ». « C'est vrai qu'on a une telle identité de vue sur les réformes et les projets politiques qu'on est vraiment interchangeables sur le plan des idées. Pour le reste, ajoute-t-il dans un sourire, il est président de la République et je suis premier ministre. Et ça, ce n'est pas interchangeable. » Est-il toujours agacé ? « On peut parler d'autre chose. Cette histoire est un détail », élude-t-il, en rappelant que les « relations entre le président et le premier ministre sont bonnes par construction ».
Pour son premier déplacement en Corse, François Fillon met ses pas dans ceux du chef de l'État. Sa visite au pas de charge, avec déjeuner et dîner sur place, ressemble aux innombrables voyages de Nicolas Sarkozy sur l'île. Le dernier remontant au 28 août dernier. Le premier ministre s'abrite derrière la popularité du président pour découvrir les lieux. « La Corse chère à la République et à Nicolas Sarkozy », commence-t-il à la mairie de Calvi. « C'est vrai, je connais mal la Corse, contrairement au président, qui la connaît tellement bien et qui en parle si bien. Il va me falloir un peu de temps pour atteindre son niveau de connaissance », ajoute-t-il modestement. Ses souvenirs se résument, il est vrai, à des voyages en compagnie de Charles Pasqua. « Dans l'avion, il ouvrait sa sacoche et sortait saucisson et vin corse », se remémore-t-il.
«Ramener l'équilibre»
Contrairement à Sarkozy, Fillon reconnaît qu'il s'est opposé avec virulence, en 2001, aux accords de Matignon, sous Lionel Jospin, prélude à une politique économique qui fait l'unanimité aujourd'hui dans l'île. « La Corse a connu une déprime il y a quelques années. Aujourd'hui, elle comprend que la République est à ses côtés. Quand la République est plus forte, elle s'ouvre », se justifie Fillon qui est « ouvert » pour discuter de l'apprentissage de la langue corse ou de la question de ceux que les nationalistes corses appellent les « prisonniers politiques ». Deux sujets que Sarkozy veut régler.
À Calvi, le premier ministre n'est pas venu les mains vides et annonce la création d'une scène nationale destinée au spectacle vivant, et la restauration de seize chapelles à fresques en Haute-Corse. À la mi-journée, il a visité une exploitation viticole en Balagne. Écoutant les doléances des agriculteurs, il lâche soudain : « Moi, je suis à la tête d'un État qui est en situation de faillite. Je suis à la tête d'un État en déficit chronique. Je suis à la tête d'un État qui n'a jamais voté un budget en équilibre depuis vingt-cinq ans. Moi, je dois ramener l'équilibre à la fin du quinquennat, sinon on ne bâtira plus rien. » Avant de tempérer : «La France n'est pas au régime sec. » Fillon « à la tête de l'État » ? Il a suffi que le président se mette à dire « nous » pour que le premier ministre emploie le « je ». Serait-ce le début de l'« interchangeabilité » entre le président et le premier ministre ?

D'où le besoin, la nécessité et l'urgence de faire des réformes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrapataBis
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Promo : L3 HISTOIRE GEO
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 21:56

en même temps concordia, fait attention au source! (impératif en histoire! llol Smile Figaro est clairement de droite... Mais oui je suis de ton avis en ce qui concerne une politique globale de réforme, mais pas à n'importe quel prix... Et en ce qui concerne la faillite de la France, ne croyez pas tout ce que l'on vous dit sans émettre de critique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barnabé
Posteur débutant


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 21:58

Mauvaise nouvelle : Le bureau national de l'unef (avec l'eternel etudiant aui retourne sa chemise tres facilement à sa tete) pourrait changer d'avis sur les blocus et se prononcer pour les blocus ! Ben la on serait pas dans la merde les bloqueurs aurait le soutiend e l'unef et de ses membres ce qui n'etait le cas actuellement.
... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:04

CrapataBis a écrit:
en même temps concordia, fait attention au source! (impératif en histoire! llol Smile Figaro est clairement de droite... Mais oui je suis de ton avis en ce qui concerne une politique globale de réforme, mais pas à n'importe quel prix... Et en ce qui concerne la faillite de la France, ne croyez pas tout ce que l'on vous dit sans émettre de critique...

Tiens, tiens, une revenante qui a oublié son mot de passe!!! ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

Concernant le Figaro, je sais que ce journal est orienté à droite, mais je n'ai trouvé que cette source pour pouvoir trouver la citation du Premier Ministre.

CrapataBis a écrit:
Et en ce qui concerne la faillite de la France, ne croyez pas tout ce que l'on vous dit sans émettre de critique...

Ceci est un fait. On le sait tous. Pendant les élections présidentielles, on en a abordé, mais pas assez.

Citation :
La dette publique, "au sens de Maastricht" et estimée par l'INSEE, se montait en 2006 à 1 150 milliards d'euros, soit 64,2 % du PIB[1],[2].
1) estimation en mars 2007, sources : comptes nationaux et document INSEE
2)Les Echos, 20 septembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrapataBis
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Promo : L3 HISTOIRE GEO
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:05

ah oui barnabé, tu pourrais nous donner ta source? stp... j'y tiens! llol
sinon concernant Mr; Jul..iard... Il m'insupporte de plus en plus, comment en juillet peut il dire ok à la LRU, et ensuite dire non ca va plus mais on fait juste grève et maintenant apparament, hop c'est parti pour soutenir les blocus dans les facs...
soit il souffre d'amnésie , soit il est bipolaire, mais quoi qu'il en soit, faut qu'il choisisse une position clair....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:08

CrapataBis a écrit:
ah oui barnabé, tu pourrais nous donner ta source? stp... j'y tiens! llol
sinon concernant Mr; Jul..iard... Il m'insupporte de plus en plus, comment en juillet peut il dire ok à la LRU, et ensuite dire non ca va plus mais on fait juste grève et maintenant apparament, hop c'est parti pour soutenir les blocus dans les facs...
soit il souffre d'amnésie , soit il est bipolaire, mais quoi qu'il en soit, faut qu'il choisisse une position clair....

En juillet, il s'était opposé à la sélection en Master. Ensuite, il est en fin de mandat. Puis, je ne comprends pas cette mobilisation, maintenant et pas maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelkim1
Padawan du flood
avatar

Nombre de messages : 116
Promo : M2 histoire contemporaine
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:08

Citation :
soit il souffre d'amnésie , soit il est bipolaire, mais quoi qu'il en soit, faut qu'il choisisse une position clair...

pire, bien pire...

C'est... un opportuniste!!!!

(source: l'opportuniste, jacque dutronc... tu vois, je cite mes sources Smile )

_________________
Aelkim, qui n'arrive plus a récupérer son pseudo de fondateur (la loose)

Nous n'héritons pas la terre de nos ancétres, ce sont nos enfants qui nous la préte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrapataBis
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Promo : L3 HISTOIRE GEO
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:17

l'opportunisme aigue associé à la médiatite! et oui ce jeune homme est ... inccurable..
ayons tous une pensée pour MR. Juli...
R.I.P. Crying or Very sad Rolling Eyes
PS: heureusement qu'en plus de ca il n'a pas subi gang des coiffeurs comme le malheureux B. Thiboooooo...
trop dur! ptdr ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nOnO
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Promo : 1ère année Lettres Modernes
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:26

Reuters a écrit:
56 universités mobilisées selon la coordination étudiante

La coordination contre la loi sur l'autonomie des universités, réunie à Tours, devrait dimanche "débattre d'une convergence de lutte avec les salariés en grève".

Cinquante-six universités sont mobilisées dans le mouvement hostile à la loi relative aux libertés et à la responsabilité des universités (LRU), dite loi Pécresse, dont des délégués étaient réunis samedi 17 novembre à Tours, a déclaré l'un des porte-parole de leur coordination nationale.
"Nous avons recensé 56 facs mobilisées dans cette lutte", a déclaré Kamel Tafer à l'occasion d'une interruption des travaux des 185 délégués, réunis à huis clos.
"Il y a aujourd'hui 26 universités totalement bloquées. Cette situation est motivante pour l'ensemble des étudiants présents et nous conduira demain à débattre d'une convergence de lutte avec les salariés en grève", a-t-il ajouté.

Annonce d'actions concrètes dimanche

Les étudiants de l'université François-Rabelais de Tours, dont la plupart occupent depuis plusieurs semaines le site des Tanneurs (Lettres et Sciences humaines) se sont dits satisfaits par l'organisation de cette rencontre, même si la grève des transports a sensiblement retardé les délégations.
Les travaux devaient se poursuivre tard dans la nuit, avec un débat sur les revendications, une mise à plat des perspectives et l'élection de nouveaux porte-parole. La journée de dimanche devait être consacrée à l'annonce d'actions concrètes "visant à amplifier le mouvement de contestation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:32

Ce n'est plus un mouvement contre la LRU, mais contre la politique de Nicolas Sarkozy. Où allons-nous ???? Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur
avatar

Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:36

Concordia a écrit:
Ce n'est plus un mouvement contre la LRU, mais contre la politique de Nicolas Sarkozy. Où allons-nous ???? Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

il y a un étudiant qui a proposé que l'on ait deux plaquettes de revendications... ce qui me parait pas plus mal, on évite de mélanger tout comme ça.

-une plaquette présentant les revendications étudiantes (LRU + conditions de logement et bourses)
-une plaquette pour les revendications générales...

c'est vrai que ça me dérange moins d'avoir une plaquette claire à revendiquer et pas une plaquette "fourre-tout" qui fait plus fouilli qu'autre chose...

là encore cette proposition devait être votée en AG... dommage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barnabé
Posteur débutant


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:43

Pour ma source je ne donnerais pas de nom mais c'est un ami etudiant greviste, contre le blocage et membre de l'unef qui m'a dit ça tout à l'air avant de se rendre à une reunion de l'unef ou il devrait en savoir plus. Ce sont les rumeurs qui circulent à l'Unef apparement.
Je vous tiens au courant si j'en sais plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:45

boursouflette a écrit:
Concordia a écrit:
Ce n'est plus un mouvement contre la LRU, mais contre la politique de Nicolas Sarkozy. Où allons-nous ???? Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

il y a un étudiant qui a proposé que l'on ait deux plaquettes de revendications... ce qui me parait pas plus mal, on évite de mélanger tout comme ça.

-une plaquette présentant les revendications étudiantes (LRU + conditions de logement et bourses)
-une plaquette pour les revendications générales...

c'est vrai que ça me dérange moins d'avoir une plaquette claire à revendiquer et pas une plaquette "fourre-tout" qui fait plus fouilli qu'autre chose...

là encore cette proposition devait être votée en AG... dommage

Hé bien, si je peux y aller, je voterai contre. Est-ce un mouvement contre la LRU ou contre la politique ??? Je le redis. Après il y aura quoi comme revendications, contre les vacances ???? contre les personnes qui sont en grève ??? C'est du n'importe quoi.

L'étudiant de base ne doit uniquement s'opposer qu'à ladite loi sur l'autonomie. Désormais, c'est toute la politique. Mais vers où on va ????

Des réformes sont nécessaires. Je ne sais pas si vous vous rendez compte. Le déficit public de la France est de 1 150 milliards d'euros soit 7543,5 milliards de francs, en 2006, soit près de 64 % du PIB (Source INSEE et les Echos).

Ces réformes doivent être faites. En 1995, Alain Juppé a voulu faire ces réformes, cela a conduit à la démission du premier ministre et à la dissolution de l'Assemblée. Maintenant, on veut essayer de trouver des solutions et on reproche ces réformes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur
avatar

Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:49

Citation :
Hé bien, si je peux y aller, je voterai contre. Est-ce un mouvement contre la LRU ou contre la politique ??? Je le redis. Après il y aura quoi comme revendications, contre les vacances ???? contre les personnes qui sont en grève ??? C'est du n'importe quoi.

c'est toujours mieux que la plaquette unique ou tout a été mis...... avec des revendications importantes en elles-même mais qui n'ont pas grand chose à faire là

par contre ajouter des revendications sur les systèmes de bourses et de logements à la revendication principale sur l'abrogation de la LRU ne me parait pas déconnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrapataBis
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Promo : L3 HISTOIRE GEO
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:49

barnabé a écrit:
Pour ma source je ne donnerais pas de nom mais c'est un ami etudiant greviste, contre le blocage et membre de l'unef qui m'a dit ça tout à l'air avant de se rendre à une reunion de l'unef ou il devrait en savoir plus. Ce sont les rumeurs qui circulent à l'Unef apparement.
Je vous tiens au courant si j'en sais plus!
ok tiens nous au courant, parce que de ce que je sais de l'unef, il y a dans les faits un vrai décalage entre l'unef brest, et la ligne nationale... enfin je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:55

boursouflette a écrit:
Citation :
Hé bien, si je peux y aller, je voterai contre. Est-ce un mouvement contre la LRU ou contre la politique ??? Je le redis. Après il y aura quoi comme revendications, contre les vacances ???? contre les personnes qui sont en grève ??? C'est du n'importe quoi.

c'est toujours mieux que la plaquette unique ou tout a été mis...... avec des revendications importantes en elles-même mais qui n'ont pas grand chose à faire là

par contre ajouter des revendications sur les systèmes de bourses et de logements à la revendication principale sur l'abrogation de la LRU ne me parait pas déconnant

Concernant les bourses, ça a changé. Je le sais, mais j'ai l'impression que personne ne suit l'actualité. Le système de bourse a été "aggrandi" aux classes moyennes. Puis, pour le logement, c'est en cours.

Svp, intéressez-vous un peu aux actualités. Je me demande si vraiment vous le faites exprès. De par mes études, j'ai été obligée de suivre et de m'intéresser aux infos (et ce depuis la terminale, je remercie mon prof d'histoire!!!). Alors, faites le.
Mme Pécresse a commencé, je crois, à s'intéresser aux problèmes du logement étudiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulpy
Bourrin!!!
avatar

Nombre de messages : 434
Promo : M2 Dyn. ident. / histoire contemporaine
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:55

nOnO a écrit:
Reuters a écrit:
56 universités mobilisées selon la coordination étudiante

La coordination contre la loi sur l'autonomie des universités, réunie à Tours, devrait dimanche "débattre d'une convergence de lutte avec les salariés en grève".

Cinquante-six universités sont mobilisées dans le mouvement hostile à la loi relative aux libertés et à la responsabilité des universités (LRU), dite loi Pécresse, dont des délégués étaient réunis samedi 17 novembre à Tours, a déclaré l'un des porte-parole de leur coordination nationale.
"Nous avons recensé 56 facs mobilisées dans cette lutte", a déclaré Kamel Tafer à l'occasion d'une interruption des travaux des 185 délégués, réunis à huis clos.
"Il y a aujourd'hui 26 universités totalement bloquées. Cette situation est motivante pour l'ensemble des étudiants présents et nous conduira demain à débattre d'une convergence de lutte avec les salariés en grève", a-t-il ajouté.

Annonce d'actions concrètes dimanche

Les étudiants de l'université François-Rabelais de Tours, dont la plupart occupent depuis plusieurs semaines le site des Tanneurs (Lettres et Sciences humaines) se sont dits satisfaits par l'organisation de cette rencontre, même si la grève des transports a sensiblement retardé les délégations.
Les travaux devaient se poursuivre tard dans la nuit, avec un débat sur les revendications, une mise à plat des perspectives et l'élection de nouveaux porte-parole. La journée de dimanche devait être consacrée à l'annonce d'actions concrètes "visant à amplifier le mouvement de contestation".

Y'a un topic "revue de presse".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulpy
Bourrin!!!
avatar

Nombre de messages : 434
Promo : M2 Dyn. ident. / histoire contemporaine
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 22:58

boursouflette a écrit:

-une plaquette présentant les revendications étudiantes (LRU + conditions de logement et bourses)
-une plaquette pour les revendications générales...

c'est vrai que ça me dérange moins d'avoir une plaquette claire à revendiquer et pas une plaquette "fourre-tout" qui fait plus fouilli qu'autre chose...


Et les manifs vont se diviser en deux ? Genre au lieu d'être 100 dans Brest vous serez deux fois 50 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrapataBis
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 32
Promo : L3 HISTOIRE GEO
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 23:01

Concordia a écrit:
boursouflette a écrit:
Citation :
Hé bien, si je peux y aller, je voterai contre. Est-ce un mouvement contre la LRU ou contre la politique ??? Je le redis. Après il y aura quoi comme revendications, contre les vacances ???? contre les personnes qui sont en grève ??? C'est du n'importe quoi.

c'est toujours mieux que la plaquette unique ou tout a été mis...... avec des revendications importantes en elles-même mais qui n'ont pas grand chose à faire là

par contre ajouter des revendications sur les systèmes de bourses et de logements à la revendication principale sur l'abrogation de la LRU ne me parait pas déconnant

Concernant les bourses, ça a changé. Je le sais, mais j'ai l'impression que personne ne suit l'actualité. Le système de bourse a été "aggrandi" aux classes moyennes. Puis, pour le logement, c'est en cours.

Svp, intéressez-vous un peu aux actualités. Je me demande si vraiment vous le faites exprès. De par mes études, j'ai été obligée de suivre et de m'intéresser aux infos (et ce depuis la terminale, je remercie mon prof d'histoire!!!). Alors, faites le.
Mme Pécresse a commencé, je crois, à s'intéresser aux problèmes du logement étudiant.

Concordia calme toi, j'ose croire que les gens qui interviennent sur ce forum s'interressent un minimum aux sujets... Suspect
Mais n'oublie pas qu'il s'agit de politique, et que dans une politique gouvernementale il faut savoir y voir les manoeuvres, les vraies raisons d'action, du pourquoi et du comment... Mme Pécresse n'est pas différente de ses predecesseurs, elle a un ministère à faire fonctionner! Coute que coute, qui plus est avec Sarko-homniprésent dérrière elle! llol chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concordia
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 306
Promo : M2 professionnel
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 23:02

Pulpy a écrit:
boursouflette a écrit:

-une plaquette présentant les revendications étudiantes (LRU + conditions de logement et bourses)
-une plaquette pour les revendications générales...

c'est vrai que ça me dérange moins d'avoir une plaquette claire à revendiquer et pas une plaquette "fourre-tout" qui fait plus fouilli qu'autre chose...


Et les manifs vont se diviser en deux ? Genre au lieu d'être 100 dans Brest vous serez deux fois 50 ?

ptdr ptdr ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur
avatar

Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Blocus de la fac   Dim 18 Nov - 23:04

Pulpy a écrit:
boursouflette a écrit:

-une plaquette présentant les revendications étudiantes (LRU + conditions de logement et bourses)
-une plaquette pour les revendications générales...

c'est vrai que ça me dérange moins d'avoir une plaquette claire à revendiquer et pas une plaquette "fourre-tout" qui fait plus fouilli qu'autre chose...


Et les manifs vont se diviser en deux ? Genre au lieu d'être 100 dans Brest vous serez deux fois 50 ?

le caustique ne te sied pas mon cher... en ce qui me concerne quand je partcipe aux manifs étudiantes c'est pour soutenir des revendications étudiantes... pour soutenir les autres points je vais dans les autres manifs... logique
Qu'il y ait une plaquette symbolique contenant des points sur lesquels on considère qu'il faut attirer l'attention en général ne me dérange pas... même si elle ne sera pas prise en compte ni par les médias, ni par le gouvernement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blocus de la fac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blocus de la fac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Programme CSE durant le blocus
» Israel et le blocus de Gaza
» carte du blocus de la Rochelle et de Rochefort
» Les facettes du Blocus Continental ...
» Blocus et manifestation lycéenne dans Paris le 17 avril.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Débats & Réunions :: Débat sur l'actualité-
Sauter vers: