Forum Segalen

Le Forum non officiel de la faculté Victor Segalen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre du doyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter McCalloway
Floodeur


Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 14:47

Bonjour à tous, comme beaucoup d'étudiants, je viens de trouver ça dans ma boite mail. Qu'est ce que ça veut dire : il y aurait une secte dans la fac ?????!!????!? Pour ma part je ne comprend rien à ce message, quelqu'un a t il des éléments de réponse ?

Lettre du Doyen :

Citation :
Bonjour,

Je compte réagir sur deux points concernant vos articles d'hier, vendredi
16 novembre, touchant à la démission du Doyen de la Faculté des Lettres et
Sciences Humaines de l'UBO.
L'article du lundi 12 novembre annonçant la tenue du colloque sur "Les
charlatans de la santé" laisse planer un doute important sur les relations
entre mon soutien, en tant que Doyen de la Faculté des Lettres, et la mise
en cause implicite de personnels de la Faculté qui prôneraient des
pratiques sectaires. J'aimerais y apporter une précision.
Par ailleurs, l'article en page nationale, dans l'édition du vendredi 16
novembre, article avec lequel je suis globlement d'accord, me prête une
prise de position tout à fait abusive et, en tout état de cause, en
contradiction avec mes déclarations sur la grève étudiante actuelle.
Je vous demande donc de bien vouloir faire paraître, au titre du droit de
réponse, le communiqué suivant, pour clarifier la situation.

Votre article en date du 12 novembre sur "les charlatans de la santé se
multiplient" (pages Brest) semble mettre en cause des personnes de la
Faculté des Lettres et Sciences Humaines dont j'ai eu, jusqu'à vendredi
dernier, la responsabilité. J'ose croire qu'il s'agit d'une maladresse de
terminologie et de la confusion, hélas trop fréquente dans vos colonnes,
entre "fac" et "université". Si j'ignore ce qui concerne l'activité des
personnels universitaires du reste de l'UBO, je peux affirmer publiquement
que, pendant toute la durée du mandat que j'ai exercé, je n'ai constaté
aucune dérive à caractère sectaire, ni aucun prosélytisme douteux de la
part des personnes travaillant à la Faculté des Lettres et Sciences
Humaines. Il n'a pas été non plus porté à ma connaissance la moindre
activité de séduction fallacieuse de quiconque à l'adresse des étudiants
qui fréquentaient alors la faculté. Ceci ne m'empêche pas de soutenir le
message de vigilance lancé par M. Houssine Jobeir contre la publicité qui
pourrait être faite, par quelque canal que ce soit, pour l'usage de la
plante hallucinogène Iboga, classée comme substance stupéfiante, auprès des
étudiants comme auprès de toute personne extérieure à l'université.
Votre article du vendredi 16 novembre annonçant, en page nationale, ma
démission de la charge de Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences
Humaines présente par ailleurs une erreur d'interprétation et une confusion
qu'il convient de lever. Vous écrivez en effet, à la suite d'une citation
de mes propos :"explique le Doyen, très opposé à la grève". Je tiens à
infirmer cette interprétation, car, si j'ai toujours dit que je m'élevais
fermement contre le blocus qui constitue une violence imposée à
l'établissement, je n'ai jamais dit que je m'opposais au mouvement de
contestation des étudiants qui repose sur des inquiétudes sur un possible
désengagement de l'état dans le financement des universités, inquiétudes
qu'il convient au gouvernement de dissiper au plus vite. Je me permets de
confirmer qu'il n'y a aucun lien direct entre ma démission et l'actuel
mouvement étudiant. Il n'y a pas incidence, mais seulement coïncidence.
Benoît JEANJEAN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulpy
Bourrin!!!


Nombre de messages : 434
Promo : M2 Dyn. ident. / histoire contemporaine
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 14:52

Elle est destinée auquel des deux torchons cette lettre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter McCalloway
Floodeur


Nombre de messages : 310
Promo : caniche
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 14:56

aucune idée, j'ai mis là l'intégralité du mail. Etant donné que je suis le mouvement de loin cette année je ne suis pas au courant des articles qu'il cite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juriste29
Padawan du flood


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 15:04

Ca a un rapport avec un prof qui dénonce des pratiques douteuses de certains membres du personnel de l'UBO. Le mec bosse sur les sectes, il est même spécialiste reconnu. Aucun rapport avec la Loi LRU ou quoi que ce soit il répond juste à un article dans le journal, pour dire qu'à Ségalen il n'a rien constaté de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelkim1
Padawan du flood


Nombre de messages : 116
Promo : M2 histoire contemporaine
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 15:59

un journal qui accuse des gens de segalen de pratique sectaires? Shocked quelqu'un peut passer l'article en question?

_________________
Aelkim, qui n'arrive plus a récupérer son pseudo de fondateur (la loose)

Nous n'héritons pas la terre de nos ancétres, ce sont nos enfants qui nous la préte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur


Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 16:35

Aelkim1 a écrit:
un journal qui accuse des gens de segalen de pratique sectaires? Shocked quelqu'un peut passer l'article en question?

le voilà:

Citation :
« Les charlatans de la santé se multiplient »
Houssine Jobeir enseigne à l'Université de Bretagne occidentale. Les 16 et 17 novembre, il organise un colloque sur les « charlatans de la santé ».

Pourquoi avoir choisi ce thème des « charlatans de la santé » ?

Je suis docteur en psychopathologie et maître de conférences au département de psychologie de l'UBO. Je m'intéresse depuis douze ans à ces pratiques thérapeutiques déviantes et à leurs conséquences sur la santé physique et mentale. À l'époque, j'avais été alerté par les comportements étranges d'un de mes collègues, membre d'une secte. J'avais informé l'université, mais elle n'a jamais souhaité communiquer sur la question. Le colloque de la semaine prochaine sera le deuxième du genre. J'en avais déjà organisé un premier, en mars 1998, avec cinq grands spécialistes des sectes. J'ai également participé aux travaux de la commission d'enquête parlementaire.Bien évidemment, le colloque de vendredi et samedi ne plaît pas à tout le monde. Des affiches ont déjà été arrachées. Je reçois assez régulièrement des menaces de mort, des lettres d'insultes, des propos racistes. On me prend aussi pour un fou. J'ai, toutefois, le soutien du ministère de l'Enseignement supérieur et de celui de la Santé. Ils m'ont apporté leur parrainage. Un représentant du ministère de la Santé interviendra d'ailleurs durant ces deux jours.

Qui sont, selon vous, ces « charlatans de la santé » ?

Je pense, notamment, à cette secte prétendant guérir les malades d'un cancer ou du sida, via diverses vibrations. D'autres associations se font fort de faire communiquer des foetus morts ou des autistes. Toutes exploitent la détresse des familles, violant par là même le code de déontologie médicale. Toutes ces techniques sont, parfois, employées par des professionnels de santé, formés à cet effet, intéressés par l'argent. Ces pratiques sont, en effet, à forte rentabilité commerciale.

Comment peut-on se laisser berner par de tels délires ?

La médecine en France est l'une des meilleures au monde. Mais elle n'a pas la prétention de guérir toutes les maladies. Il est donc humain que des personnes cherchent ailleurs et se laissent tenter par n'importe quoi. Quitte à s'endetter. Cela coûte très cher. Quant à ceux qui utilisent ces techniques, si ce sont des illuminés, on peut comprendre. Mais quand ils sont médecins, et donc cartésiens, cela reste une grande intrigue. Ici, l'irrationnel se substitue à la science, la croyance à la connaissance.

Comment se font connaître ces associations douteuses ?

En organisant des soirées et des débats, en proposant des cours de soutien. Pour tenter de les contrer, j'ai lancé à la fac un enseignement sur la manipulation mentale.

Est-ce que les pratiques déviantes que vous dénoncez se sont multipliées au fil du temps ?

En l'espace de dix ans, on est passé en France de 80 techniques déviantes à quelque 200. Ce qui est regrettable, je le répète peut-être, c'est que j'ai beau alerter l'université brestoise de certaines pratiques, personne ne bouge. Elles sont pourtant nuisibles, dangereuses. Il est de mon devoir de faire preuve de vigilance à l'égard des jeunes qui me sont confiés. Je tiens beaucoup à l'image de l'UBO. Je la défends même, mais le mot d'ordre c'est... pas de vague. Jusqu'à quand ?Je suis, actuellement, poursuivi en justice pour dénonciation calomnieuse, de la part de deux enseignants qui, selon moi, soutiennent des techniques charlatanesques. Si je suis condamné pour avoir simplement rempli mon devoir de citoyen, soucieux de la santé de mes étudiants, je démissionnerai. Cela fait dix ans que je suis responsable du Comité de vigilance et de lutte contre les sectes à l'UBO. J'ai décidé de le dissoudre après le colloque de la semaine prochaine. Je suis épuisé. Le courage n'a plus de sens dans ces institutions où l'inertie est de mise. Seul Benoît JeanJean, doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines, prend vraiment les choses au sérieux. C'est dommage. Les renseignements généraux reconnaissent pourtant que certaines personnes à la fac prônent des pratiques sectaires.Propos recueillis par Yves-Marie ROBIN.
Ouest-France

http://www.brest.maville.com/-Les-charlatans-de-la-sante-se-multiplient-/re/actudet/actu_loc-465367-----_actu.html


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelkim1
Padawan du flood


Nombre de messages : 116
Promo : M2 histoire contemporaine
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 16:39

Euh... reprenez moi si j'ai mal compris, mais il ne dit pas que c'est un mec des lettres qui est dans une secte? Il dit juste un collégue de l'ubo?

Et le seul commentaire sur monsieur JJ est plutôt favorable...

_________________
Aelkim, qui n'arrive plus a récupérer son pseudo de fondateur (la loose)

Nous n'héritons pas la terre de nos ancétres, ce sont nos enfants qui nous la préte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juriste29
Padawan du flood


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 17:42

Il parle de l'UBO en général, pas de Ségalen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelkim1
Padawan du flood


Nombre de messages : 116
Promo : M2 histoire contemporaine
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 18:13

Il y a un autre article que celui-là, non? je vais essayer de le trouver

Edit: (juste pour éviter le double post ) : Wep, ya bien un autre article dans le ouest-France, en date du 16 novembre, sur la démission de monsieur JJ... Mais j'ai pas réussi a accéder à l'article en question. Si quelqu'un qui est abonné au ouest-France pouvait nous le communiquer?

_________________
Aelkim, qui n'arrive plus a récupérer son pseudo de fondateur (la loose)

Nous n'héritons pas la terre de nos ancétres, ce sont nos enfants qui nous la préte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bast256
Floodeur


Nombre de messages : 281
Promo : L3 Psycho-L2 Philo
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 18:29

la personne dénoncé par H.J, organisateur du colloque a été remercié il y a déjà un petit moment et n'enseigne plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boursouflette
Maître floodeur


Nombre de messages : 392
Promo : Prof stagiaire d'anglais, YEAH!
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre du doyen   Sam 17 Nov - 18:36

Aelkim1 a écrit:
Il y a un autre article que celui-là, non? je vais essayer de le trouver

Edit: (juste pour éviter le double post ) : Wep, ya bien un autre article dans le ouest-France, en date du 16 novembre, sur la démission de monsieur JJ... Mais j'ai pas réussi a accéder à l'article en question. Si quelqu'un qui est abonné au ouest-France pouvait nous le communiquer?

sur maville, le seul article du 16 novembre sur la démission du doyen:

Citation :
Fac de lettres : le doyen démissionnaire
Le feuilleton se poursuit à Segalen. Nouvel épisode : la démission du doyen, et la fermeture administrative de la fac de lettres.
Les étudiants anti-blocus s'étaient donné rendez-vous hier à 10 h sur le parvis de la fac de lettres. Arrivée sur place, la centaine d'étudiants n'a pu que constater que le blocus n'existait plus. Pascal Olivard, président de l'UBO, a choisi la fermeture administrative de la fac Victor-Segalen, pour 48 heures. « J'ai pris cette décision pour assurer la sécurité des biens et des personnes. L'université doit rester un lieu ouvert, et la grève, un droit individuel, explique-t-il. Je suis allé à la rencontre des étudiants bloqueurs, pour les inviter à choisir d'autres moyens d'action. Mais la communication passe mal, et je n'ai pas trouvé d'autre solution que la fermeture administrative. »

Sur le parvis de la faculté Segalen, une autre nouvelle court : Benoît Jeanjean, le doyen de la faculté des lettres et sciences humaines, est démissionnaire. « Une motion a été proposée par certains membres du conseil de faculté, qui demandent la démission du doyen, explique Anna Fournier, élue étudiante. C'est une motion très agressive, annonçant qu'il outrepasse ses droits. » Mercredi, lors du conseil de fac, la motion proposée par le syndicat enseignant Snesup FSU, a été acceptée. « J'ai voté contre cette motion. Voter cela en situation de crise, c'est un véritable putsch, proteste l'élue étudiante. J'estime qu'il a eu le courage de prendre une position forte lors de ce blocus. »

Contre le blocus

« On m'a reproché d'avoir pris des positions personnelles par rapport au blocus, explique le doyen. J'ai simplement souhaité rappeler au respect des personnes et des consignes de sécurité. » Car depuis la mise en place du blocus, lundi, Benoît Jeanjean s'est clairement positionné contre le filtrage des entrées dans le bâtiment. « On ne peut pas cautionner l'occupation d'une fac par un nombre très minoritaire de personnes. Quelle que soit la légitimité de certaines inquiétudes. »

Concernant son éviction, il regrette de ne pas avoir eu les moyens de mener à bien ses missions de doyen. « La motion a été votée, me demandant d'en tirer les conséquences. Mais le conseil n'a pas été en mesure de faire émerger une équipe : je n'avais qu'un assesseur, et non pas deux comme l'exige le statut de doyen, explique-t-il. Gérer 4 500 étudiants, 200 professeurs... c'est un travail énorme. Je n'avais pas les moyens humains et techniques pour assumer ces missions. »

Une motion votée dans un contexte mouvementé, mais qui exacerbe simplement des tensions déjà existantes. « Le mouvement étudiant est venu ajouter une couche supplémentaire à ces tensions, qui reposent aussi sur des clivages politiques clairs entre membres du conseil de faculté. » Ce que confirme Pascal Olivard, le président de l'UBO. « Il s'agit d'un conflit entre un directeur de composante et son conseil. Cela n'a rien à voir avec le mouvement de contestation dans lequel on se trouve. »

Naëlle LE MOAL.

Ouest-France

j'ai pas vu ce dont il est question dans la lettre... mais je suis fatiguée... ou alors ils ont pu éditer l'article...

http://www.brest.maville.com/Fac-de-lettres-le-doyen-demissionnaire/re/actudet/actu_loc-467255-----_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre du doyen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre du doyen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LETTRE DU DOYEN MOULAY TAHAR ALAOUI A PROPOS DES TAXES SUR LES MALADIES AU MAROC
» Obtenir sa mise en disponibilité - académie de Versailles - comment faire ?
» Une lettre soi-disant ummite: un stupide canular!
» 1ière lettre de Saint Jean (Texte et avec audio)
» Lettre aux Galates (Texte et avec audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Segalen :: Débats & Réunions :: Débat sur l'actualité-
Sauter vers: